AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 #3 Espace Ecriture : Out Of The Darknes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: #3 Espace Ecriture : Out Of The Darknes   Sam 2 Aoû - 2:47

FHP RPG : Out Of The Darknes
by Samy

Chaque semaine, il y auras maintenant un espace écriture. Vous verrez au fil des numéros ce qu'elles contient, mais pour le moment je vais vous parler d'un Webroman qui verras bientôt le jours, celui d'un auteur que je connait et j'ai accepter d'en parler cette troisième Gazette.



Prologue de : Out Of The Darknes

Le Site est à venir prochainement, vous pourrez y voir les photos des personnages (des acteurs), les partenaires du site et aussi le formulaire de demande de partenariat. Si vous aimez ce début de WebRoman, dites-le, ça encouragera le staff de FHP de donner les news de ce webroman.
Maintenant, savourez...


Une secousse. Une autre... Encore une ... Il s'acharnent, semble-t-il, sur mon corps. Je n'ai pas peur. Ces médecins qui tentent de me ranimer feraient mieux d'aller voir enfin leurs familles. Ma famille ? Ils s'en remettront... Je suis à l'interieur de moi, de mon esprit, de mon âme. Plus personne ne peut me toucher, je suis devenu une âme sans corps, ou presque. Enfin, si la mort est aussi lente et monotone, je vais rapidement m'ennuyer. Imaginez, je n'entend plus qu'un bourdonnement terrible dans mes oreilles, des gens qui vont et viennent derrière moi, devant moi et sur les côtés. Laissez-moi me reposer un peu ... Un cri, plus strident que ces bourdonnements, me vient à l'oreille. Serait-ce ma mère, cette boule de stress environnante, qui d'habitude crie contre nous, mon jumeau et moi, et non contre ces médecins. Ils n'y peuvent rien... On ne modifie pas une décision divine.
Tiens, je ne sens ni les feux de l'enfer, ni le vent du paradis. Suis-je mort ? Il ne semble pas, et pourtant, je ne vis pas. J'entends de moins en moins de bruit. Peut-être est-ce la mort qui arrive sur moi, silencieuse et fatale. Non, la faucheuse ne m'apparait pas au dessus de mon coeur. Rien ne m'apparaît d'ailleurs. Si, un peu ... Je sens qu'on me déplace. A la morgue ? Si c'est cela, mourir, je dis stop, je préfère encore vivre, c'était plus difficile, mais moins ennuyeux. Si encore je pouvais voir mes grands parents, mes chats, John Lennon, ou Elvis Presley, mais non, il ne m'ait rien donné à voir. le noir complet, si ce n'est ce bruit de radio mal reglée. Je ne comprends rien aux conversations qui animent cette morgue, mais il semblerait qu'il y ait plus de vivants que de morts. Ou alors suis-je dans une chambre. Les médecins m'auraient soignés, et vais-je me reveiller d'un instant à l'autre ? Il semblerait que non, sinon, je rêverai un peu. Et je ne serais pas aussi conscient (ou inconscient, c'est selon).

Cela fait un bout de temps que je suis là, à vivre sans vivre. Je suis entre la vie et la mort. J'ai trouvé, maintenant, ce qui s'était passé. Je dois être dans un coma. Soit mes séquelles sont trop fortes, et c'est un coma artificiel, soit je suis dans un coma "naturel". J'opte pour cette seconde option.
Désormais je n'entend presqu'aucun bourdonnement. Quelques fois j'entends un faible bruit, une personne seule, sûrement. Une infirmière, un médecin ... Ma famille m'a encore une fois abandonné, semble-t-il. Ce n'est pas bien grave, je crois plutôt que c'est moi qui ait voulut partir, je ne peux qu'en vouloir à moi-même. Et à ces médecins ... La vie serait tellement plus facile si elle s'arrêtait. Je serai au paradis, ou plutôt en enfer, mais au moins, je ne me serai pas arrêté DANS le tunnel. Je ne vois la lumière blanche dans aucune des directions.
Ah, si ! Ce n'est pas une lumière blanche. On dirait que j'assiste à un feu d'artifice. Cela explose de tous les côtés, du bleu, du blanc, du rouge, du vert ... Je les reconnais, ces couleurs, oui, ce n'est pas la mort. Ce feu d'artifice semble se dérouler dans mes yeux, car ils me brûlent. A chaque couleur qui pétille, mes yeux me font mal. La douleur commence à envahir ma tête, j'ai mal... Oh ! Que j'ai mal ... Oui, la mort serait bien plus facile que cette réincarnation . Je ne veux pas, je ne voulait plus, pourquoi moi ?
Revenir en haut Aller en bas
 
#3 Espace Ecriture : Out Of The Darknes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La notion d'espace public dans le mental haïtien
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Besoin D'Espace => Pierrick Lilliu
» Conflit espace-temps
» [Espace onirique] les lands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: Godric's Hollow : Les Mémoires du Forum :: Corbeille :: Hors-jeu :: [Gazette] Extras-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard