AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un orphelinat pas comme les autres...... [Fe Bryan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie Lousiane
Modéré
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 354
 g e : 40
H u m e u r : magnifiquement bien
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 26/06/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Un orphelinat pas comme les autres...... [Fe Bryan]   Dim 15 Fév - 18:01

Julie devait se rendre à l'orphelinat en dehors de Londres pour rencontrer Bryan disons plutôt pour le revoir, mais lui n'était pas au courant, c'était Julian Roseberg qui lui avait parler de cet endroit ou Bryan se rendait tout les samedi matin alors sur les conseils du jeune ministre elle transplana de chez elle jusque devant cette institution qui se trouvait dans un endroit magique donc, elle pouvait transplaner ou elle pouvait sans se faire trop remarquer. Julie connaissait déjà un peu l'endroit donc elle savait où elle allait apparaître.

Arrivé devant la porte, la jeune infirmière hésita avant d'entrer, une tension extrême se fit sentir dans tout son corps elle avait peur que Bryan la rejette, elle prit son courage à deux mains et entra enfin dans le hall d'entrée ou se faisait entendre des cris d'enfants. Julie aimait les enfants surtout la petite Deby c'était une petite fille très gentille et aimable, la jeune infirmière s'était attaché à elle.

Passant la première porte qui se trouvait sur sa droite, Julie remarqua que c'était la salle à manger, les enfants étaient présents tous attablés en train d'attendre dans le bruit leurs petits déjeuner, c'était incroyable comment cette salle était belle, bien éclairé et surtout beaucoup d'enfants chahutant ensemble, une voix se fit entendre et tout devint silencieux.

C'était une voix d'homme la même que Bryan, Julie leva un peu la tête et vie au fond de la salle le bel homme entrer par l'autre côtés, il tenait entre ses mains des paquets cadeaux, c'était très touchant de voir ça, la jeune infirmière ne pouvait pas bouger elle était hypnotisé par cet homme si beau et si grand, ses yeux d'un bleu perçant et ses pommettes au coin des lèvres c'était l'homme de sa vie elle en était sûr à présent.

Le dévorant des yeux Julie vit qu'il avait levé le tête et qu'il la regardait, elle s'avança d'un pas, mais s'arrêta aussitôt ses jambes ne pouvaient plus la porter, c'est à peine si elle tenait debout.
Bryan s'approcha de plus en plus de Julie toujours en la regardant, elle sentit son parfum flotter dans la pièce comme si il était déjà à ses côtés.


L'avait-il reconnu ou pas ? Julie reprit contenance, se redressa le dos droit, la poitrine en avant, elle était séparé à présent que de quelques pas de Bryan, alors elle s'avança vers lui et parla d'une voix qu'elle essaya de ne pas faire trembler :

-Bonjour........

Les mots restèrent coincés dans sa gorge, pourvu qu'il ne s'offusque pas en la voyant ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-validees-f13/in
Bryan Taylor
Progressiste au secret
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 38
 g e : 33
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 14/10/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 3200

MessageSujet: Re: Un orphelinat pas comme les autres...... [Fe Bryan]   Jeu 26 Fév - 21:41

On était samedi matin et comme tous les samedi matin depuis plusieurs années déjà, Bryan transplana à l'entrée de l'orphelinat qu'il avait restauré sur ses propres fonds et continuait de subventionner depuis. Le personnel avait été trié sur le volet, pour vérifier qu'il s'agissait de gens véritablement qualifiés et qui sauraient donner une bonne éducation à ces enfants.

Les bras chargés de cadeaux, il dut utiliser la magie pour faire suivre le reste des paquets derrière lui. Après avoir salué Madame Goldberg, la directrice de l'orphelinat, il se dirigea vers la salle à manger. A cette heure-ci, les petits monstres devaient déjà être en train de dévorer leur petit-déjeuner et son impression fut confirmée par le brouhaha qui lui parvenait depuis la salle en question.

Ses lèvres s'étirant en un large sourire, il fit irruption dans la pièce et déposa les paquets sur le sol avant d'attirer l'attention des enfants de sa voix forte et grave.

- Et bien! On ne sait plus dire bonjour ? Demanda le ministre d'un ton malicieux.
- Oncle Bryan!! S'exclama une petite fille de six ou sept ans.

Tous les bambins tournèrent la tête vers le Chef du Département de la Coopération Magique Internationale et des sourires fleurirent sur leurs visages avant qu'ils ne se précipitent vers lui, l'étouffant presque au passage.

Chaque cadeau comportait le nom de la personne à qui il était destiné et c'est ainsi que les enfants, âgés de quatre à dix ans en général, déballèrent chacun leur présent avec délectation. Les plus de dix ans étant à Poudlard à cette période de l'année, seuls les plus jeunes étaient restés. Toutefois, Bryan n'avait pas manqué de leur envoyer leur cadeau de Noël à eux aussi, pour qu'ils ne se sentent pas oubliés.

C'est alors qu'il sentit comme un regard posé sur lui et il redressa la tête... pour apercevoir une personne qu'il n'aurait jamais songé voir ici. Ses longs cheveux châtains retombant élégamment sur ses épaules, Julie le fixait de ses yeux d'un bleu profond avec une expression intense, passionnée.

Avalant difficilement sa salive, Bryan se rapprocha d'elle à pas lents. Elle n'avait cessé de hanter ses jours et même ses nuits depuis qu'il l'avait rencontrée en cette froide nuit d'hiver. Idiot qu'il était, le ministre avait oublié de lui demander son nom de famille. En conséquence, il ne connaissait que son prénom, son adresse -mais il n'aurait jamais été assez audacieux pour se présenter devant sa porte - et sa profession de médicomage.

Bien qu'il se soit promis de ne pas succomber à la tentation, le rebelle avait quand même pris contact avec Ste Mangouste, pour leur demander la liste de leurs médicomages, à titre purement informatif... et malheureusement, Julie ne figurait pas sur la dite liste, Bryan avait vérifié, deux fois.

Alors de la voir apparaître devant lui si soudainement, telle un miracle en cette froide journée de décembre, Taylor ne put s'empêcher de s'avancer vers elle, comme sous l'effet d'une force invisible qui le poussait en avant.


-Bonjour........

Elle s'avança à son tour vers lui et prit la parole d'une voix mal assurée. Pas beaucoup plus assuré qu'elle, Bryan avait toutefois des années d'expérience en termes de maîtrise de soi pour lui permettre de garder une certaine contenance... bien que ses yeux soient toujours plongés dans les prunelles azurées de son interlocutrice.

- Bonjour Julie. Je suis ravi de te voir... et un peu étonné aussi... mais je suppose que ce n'est pas le fruit du hasard, n'est-ce pas ?

En effet, seules trois personnes à la connaissance de Bryan étaient au courant des activités de ce dernier à l'orphelinat, ainsi que du jour précis de ses visites hebdomadaires. Imaginant mal McKay glisser cette information au premier venu, tout en sachant que Jarod l'aurait averti si ça avait été le cas, il ne restait qu'une seule personne possible... Un seul de ses amis était suffisamment rusé et malicieux pour lui faire un coup pareil, et bien sûr il travaillait lui aussi au Ministère.

Un sourire naquit tout naturellement sur les lèvres du rebelle alors qu'il s'adressait à nouveau à la jeune Lousiane de sa voix douce et chaleureuse.

- Si tu as réussi à t'attirer la sympathie de Rosenberg, et Merlin sait que ce n'est pas une tâche facile, je suppose que je n'ai pas à m'inquiéter de ta présence ici...

Bryan n'arrivait pas à savoir s'il était en colère contre Julian d'avoir monté ce coup derrière son dos ou bien s'il lui était reconnaissant de lui permettre de revoir cette femme qui avait fait chavirer son cœur cette nuit-là... probablement un peu des deux, mais Taylor se vengerait en temps voulu.

Avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit d'autre, il sentit quelqu'un tirer sur son pantalon. Réussissant à s'extirper du regard envoûtant de Julie durant un laps de temps pour lui permettre de baisser les yeux, il esquissa un sourire en voyant la petite fille qui lui adressait un grand sourire.

Âgée de quatre ans, la petite Lucie avait développé une affection particulière à l'égard du rebelle. Celle-ci avait perdu ses parents dans un accident deux ans plus tôt et ne s'en souvenait presque plus. Comprenant ce qu'elle désirait, le ministre conjura deux confortables fauteuils, respectivement pour Julie et lui-même avant de s'asseoir dans le sien. Puis il mit la petite fille sur ses genoux et son sourire s'élargit un peu plus.

Bien qu'il n'ait jamais été père, Bryan avait toujours eu cette affinité particulière avec les enfants et même lorsqu'il n'était lui-même encore qu'un adolescent, il avait toujours eu cette préoccupation de s'occuper et protéger les plus jeunes. Peut-être parce qu'il était fils unique ? Il ne le saurait jamais...

En tout les cas, Lucie semblait très heureuse avec la poupée que lui avait apportée le rebelle, avant qu'elle ne tourne ses grands yeux vers Julie, la curiosité étant visible sur son visage.

- Tu es venue voir tonton Bryan ?
- Oui, elle est venue pour moi, Lucie. Même si je me demande pourquoi. Déclara Bryan d'un ton malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Lousiane
Modéré
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 354
 g e : 40
H u m e u r : magnifiquement bien
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 26/06/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Un orphelinat pas comme les autres...... [Fe Bryan]   Lun 2 Mar - 1:17

Voilà, Julie se retrouvait debout devant Bryan et elle ne savait pas quoi dire, juste un bonjour réussit à sortir de sa bouche. Le jeune homme avait bien remarqué qu'elle était mal à l'aise, son coeur battait à coups sourds dans sa poitrine, ses mains étaient moites, sa respiration s'accélérait et ses jambes la portaient à peine, si elle ne s'asseyait pas tout de suite, elle risquerait de ses retrouver sur les fesses, mais il fallait qu'elle tienne et essayer de ne pas montrer son trouble, même si il se lisait sur son visage.

La jeune femme repensait aux jours qui avaient suivit sa rencontre avec cet homme, son esprit avait été complètement focalisé sur lui. Même lorsqu'elle travaillait, Julie ne pouvait s'empêcher de penser à Bryan, c'était devenue une obsession pour elle, elle voyait son visage partout, le jour et la nuit, comme si son image était gravée dans sa mémoire à vie. C'est alors qu'il prit la parole la sortant de sa rêverie :


- Bonjour Julie. Je suis ravi de te voir... et un peu étonné aussi... mais je suppose que ce n'est pas le fruit du hasard, n'est-ce pas ?

Alors comme ça Bryan était ravi de la revoir, c'était une bonne chose, au moins il ne l'avait pas encore mise à la porte. Par contre il savait qu'elle n'était pas venue par hasard, quelle perspicacité.
Reprenant contenance la jeune infirmière répondit :


-Eh, bien je suis démasquée...... C'est vrai que ce n'est pas le fruit du hasard qui m'a amené ici.....

Elle ne put en dire plus, l'endroit n'était pas très approprié pour parler de ça et en plus avec tout ces enfants et adultes qui regardaient et écoutaient, elle ne pouvait pas se déclarer. De plus Bryan lui fit un grand sourire qui la fit fondre et déclara d'une voix douce :

- Si tu as réussi à t'attirer la sympathie de Rosenberg, et Merlin sait que ce n'est pas une tâche facile, je suppose que je n'ai pas à m'inquiéter de ta présence ici...

Comment pouvait-il le savoir que c'était Julian qui lui avait indiqué l'orphelinat et surtout le jour ou Bryan se trouvait sur place, c'était un mystère pour Julie mais bon, ils en reparleront dés qu'ils se retrouveraient en tête à tête.
Avant que la jeune femme ne prenne la parole, une petite fille très jolie, et très gentille, tira sur le pantalon du jeune rebelle. Apparemment elle voulait le remercier du cadeau qu'il lui avait apporté, comme à tout les autres enfants, c'était vraiment un homme merveilleux. C'est peut-être pour cela que Julie l'appréciait.


Bryan baissa les yeux et fit apparaître deux fauteuils, Julie se mit assise sur l'un d'eux et le jeune ministre prit place dans le second avec la petite fille sur ses genoux. Elle était adorable avec sa poupée entre ses bras et en regardant Julie elle demanda :

- Tu es venue voir tonton Bryan ?

En effet Julie était bien venue voir Bryan, la petite fille avait un sixième sens, c'était fréquent chez les jeunes sorciers, mais elle ne devait pas en savoir plus. C'est le jeune homme qui parla ensuite avec une pointe de curiosité dans la voix :

- Oui, elle est venue pour moi, Lucie. Même si je me demande pourquoi.


Julie essaya de ne pas regarder le rebelle, il était si séduisant qu'à cxhaque fois qu'elle posait les yeux sur lui, elle s'imaginait blottit dans ses bras musclés, l'embrassant sur les lèvres. Donc elle s'efforça de laisser ses yeux posés sur la petite fille pour lui répondre :

-Oui, ma chérie, je suis venue voir et discuter avec tonton Bryan......... C'est une affaire très privée, alors puis-je te l'enlever pendant un petit moment ?

Julie passa une main nerveuse sur ses cheveux et s'humecta les lèvres sèches, sans se rendre compte de ce que ce geste pouvait avoir de provocant.
Elle tourna les yeux vers le jeune homme et lui fit un immense sourire, elle se sentait heureuse d'être là, en compagnie de cet homme qui lui faisait perdre la tête. Elle devait rester de marbre, ne pas montrer ses sentiments, mais c'était bien trop dur, si il n'y avait personne dans cette salle elle se serait jetée sur Bryan pour l'embrasser.....

Sous sa cape, Julie portait une robe de soie noire tachetée d'or et de vert jade, au bustier retenue par deux fines bretelles, c'est vrai que ce n'était pas la saison idéale pour se vêtir ainsi, mais la jeune infirmière voulait se mettre sur son trente et un pour l'homme qui avait ravi son coeur. Pour le moment personne ne pouvait voir sa tenue et elle était curieuse de voir la réaction de Bryan quant elle enlèverait sa cape.
Se levant du fauteuil, la jeune femme se dirigea vers le rebelle et lui prit la main :


-Il faut que je te parle en privée c'est très important......

Avalant sa salive, il fallait qu'elle se jette à l'eau, c'était la seule solution pour qu'elle sache ce qu'il ressentait pour elle, de plus elle avait appris des choses sur lui et voulait en discuter.

Ce matin en se levant, Julie avait prévu un plan pour ne pas dévoiler ses sentiments à Bryan, mais vu la façon dont il venait de l'accueillir, elle savait bien qu'il devait se douter de quelques choses, alors pourquoi attendre plus longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-validees-f13/in
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un orphelinat pas comme les autres...... [Fe Bryan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un orphelinat pas comme les autres...... [Fe Bryan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: Le Monde-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit