AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une matinée londonienne [Fe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tania Sanders
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 170
 g e : 24
H u m e u r : Crazy !
G r o u p e ( s ) : A définir.
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 09/02/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 519

MessageSujet: Une matinée londonienne [Fe]   Jeu 19 Fév - 1:53

    Le monde sorcier n’avait jamais eu à faire à une telle horreur depuis la naissance de Tania, à sa connaissance. Et pourtant, cette dernière était d’une étrange bonne humeur. Comme si le plus grand des malheurs ne pouvait pas faire tomber cet élan de joie qui l’emplissait aujourd’hui. Une grande nouvelle pour la jeune femme, qui changeait tellement de choses à ses yeux, qui lui permettait enfin de vivre en paix.. Son père était mort. Elle l’avait appris très tôt ce matin, vers six heures environ, un hibou l’ayant réveillé. Envoyé par celle qui s’était occupée d’elle durant toutes ces années, lui annonçant la fin de ses recherches et le début d’une nouvelle vie pour elle, enfin débarrassé de celui qu’elle haïssait tant pour avoir fait de sa vie un calvaire. Elle tournait une page, démarrait même un nouveau cahier.
    Elle pourrait vivre tranquillement jusqu’à son tour quitter ce monde.. cruel c’était le mot. La paix qui régnait a prit fin, Poudlard n’est plus un endroit sûr, et tout le monde craint la fin du monde magique. Tania n’avait pas utilisé sa baguette depuis un bon moment, elle vivait comme une moldue, seule dans son petit appartement du centre de Londres. Elle restait à l’écart, mais seulement pour revenir plus forte au moment où on aurait besoin d’elle. Ils en auraient besoin, elle en était persuadée.

    L’air frais lui frappant le visage lui donna un autre coup de pep’s, si elle en avait réellement besoin du moins. Un manteau de couleur noir, qui recouvrait le haut de son corps, lui suffisait pour la réchauffer au peu par ses temps qui n’était pas des plus ensoleillé. Les cheveux détachés, dans le vent, le sourire aux lèvres, les mains dans les poches. D’apparence, c’était une jeune femme moldue active comme tant d’autres, qui croquait la vie à pleine dent sans laisser passer une seconde. Foncer, agir et ne pas réfléchir. C’était presque ça.. Une jeune sorcière dans l’ombre, qui réfléchissait avant d’agir, pour foncer après. Donc en fait.. c’était tout le contraire. Mais elle était là, prête à prendre place dans la bataille si on la demandait.
    Une grande aspiration, les yeux fermés, et laissant le bonheur l’emplir à nouveau. Elle ne voulait pas que cette joie laisse place à la peine d’autrefois. Elle se plaisait heureuse, et ce visage souriant qu’elle voyait chaque matin dans la glace lui donnait espoir pour la suite, pour tout, pour les autres. Elle avait retrouvé le bonheur, complet, et elle souhaitait pour eux la même chose, bien que cela paraisse impossible à faire.

    Un parc, moldu, vide de monde à cette heure matinale. Et puis, nous étions un Jeudi, plusieurs personnes travaillaient et les jeunes enfants étaient à l’école à cette heure. Prenant place sur un banc, la jeune femme mit sa tête légèrement en arrière pour observer le ciel bleu et nuageux qui la couvrait. Elle ne faisait plus attention aux bruits qui l’entouraient, jusqu’à ce qu’un trop grand bruit la fasse relever la tête. A gauche, à droite. Rien à signaler pourtant.. Devant elle ? Elle retenu un cri de stupéfaction en se retrouvant nez à nez face à un jeune homme qu’elle ne connaissait pas.

    - Excusez-moi. J’ai été.. surprise.

    Un sourire éclatant, une main tendue. Elle ne souhaitait pas mettre mal à l’aise son interlocuteur, ou se retrouver elle-même embarrassée, alors autant bien commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimura Kiyo
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 135
 g e : 27
H u m e u r : Niaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 17/05/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Une matinée londonienne [Fe]   Sam 7 Mar - 22:27

J'étais à Tokyo pour une répète et je venais d'en finir, je me balladais donc tranquillement dans les rues à la recherche d'une quelconque activités.
Je fus arreter plusieurs fois par des groupies... Baaaah j'aime pas ça je ne supporte pas ces sosies qui semblent peter litteralement un cable lorsqu'elles vous voit, dans le genre " oooooooooooh mon dieu il sort dans la ruuuuuue comme un etre huuuuuuuuuumaaaaaaaaaaain" sans déconné vous aviez remarqué que j'etais humain? Pas moi dis donc.
Je soupirai quand une lolita totalement épouvantable s'approcha de moi... Pouvait-on ne pas se rendre compte qu'on était ridicule? A son stade s'était presque dommage pour elle..... Elle etait enoooooooooorme, mais bon ça s'etait pas de sa faute j'en conviens aisément.....
Mais lorsqu'on se sait enveloppée comme elle avait dû s'en rendre compte on ne mettait pas des bas résilles elle ressemblait à un gigot de porc fiscellé....
De plus son maquillage coulait maintenant tellement elle pleurait. Il ne manquait plus que cela.... Je me forçais à sourire et lui tendis un mouchoir en papier que j'avais dans ma poche, et avec toute la gentillesse dont j'étais capable je lui demandai si ça allait.
Soudain, alors que j'aurais dû m'en douté je connaissais ce genre de fan, elle poussa un hurlement proprement stupéfiant avant de s'éffondrer dans ma direction... C'etait presque magique..... Je la voyais tomber au ralenti en me demandant si je devais m'écarter ou tenter de la retenir à la moldu au risque de mourir ecrasé.... Cette dernière reflexion me fit presque rire. Je m'écartai donc et attrapa son bras et essaya de tirer dessus pour qu'elle reste debout, mais comparé à la jeune fille j'étais très frêle malgré ma force. Je me contentai donc de l'accompagner dans sa chute. Je ne pouvais pas utiliser la magie ici, avec le hurlement qu'elle venait tout juste de pousser si la moitié de la rue ne nous avait pas entendu j'avais beaucoup de chance.... J'appelai à l'aide, m'assurai que la personne qui venait pouvait s'en occuper. Je partis en courant dans le sens opposé avant qu'on me pose des questions.
Je me retrouvai dans une petite ruelle, je respirai rapidement et tentai de me calmer et inspirant profondément. Le silence de la ruelle etait totale, même pas un chat pour venir troubler cette paix.
Mon téléphone sonna de façon assez violente, dechirant ainsi le silence environant, mon coeur eut un raté. Ce n'était qu'un message pourtant... Die... L'Ordre avait une mission pour moi. Youpi un peu de travail, il fallait que je parte à Londres, sa tombait bien tout ça.... Bref je repondis au message et transplana vers Londres.
Je me retrouvais dans un parc il faisait jours, le decalage horaire etait vraiment un truc atroce, je fus éblouie. J'entendis un cri, soudain l'exasperation me repris. Encore une fan? Non pas en Angleterre.
Mon sang ne fit qu'un tour, j'avais atterri dans un parc...... Mon dieu les gens? J'etais apparu devant un Moldu? Je me retournai vivement, la jeune femme s'etait deja remise et me parlait.

- Excusez-moi. J'ai été... surprise.

Me dit-elle... Ben moi aussi pour le coup, elle avait la main tendue. J'ouvris des yeux ronds comme des soucoupes, elle debarquait d'où? Sans doute une sorcière....
Sinon elle aurait tout de suite detalée comme un lapin ce qui n'etait pas le cas... Je fus tellement surpris que je repris les bonne vieilles habitudes japonisantes...-très embarrassant au passage- Je m'inclinai légèrement et bredouillai un léger "Konnichi wa".
Prenant sa main tendue et la serrant relativement énergiquement.

Ano.... Sumimasen... Anata wa kohai desuka?

Je toussais et etait encore plus gêné qu'est-ce qu'il me prenait d'un coup? Si j'avais eu peur d'etre decouvert par un moldu.... Alors la retomber du stress ne m'aidait pas à paraitre Européen.

Je suis navré... de vous avoir surpise. J'ai eu peur que vous ne soyez une Moldue....

Je decochai un sourire resplendissant et m'assit sur le banc juste en face de moi. Je la regardai tranquillement.

Abruti tu es ridicule... Franchement des fois, non, tout le temps en fait... J'ai honte que tu sois mon hôte....

Si t'es si malheureux casses-toi, je promet que je me retiendrai de venir de chercher

Reves pas un jour tu mourras et moi je recupererai ce corps qui peut vraiment deployer une grande puissance quand on sait s'en servir.

Je continuai à sourire cependant je pense que celui-ci fut quelque peu plus crispé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tania Sanders
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 170
 g e : 24
H u m e u r : Crazy !
G r o u p e ( s ) : A définir.
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 09/02/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 519

MessageSujet: Re: Une matinée londonienne [Fe]   Dim 15 Mar - 0:30

    Woh ! Il avait bu quoi pour lui serrer la main aussi fort que ça ? Heureusement qu'elle était solide la Tania, et puis elle avait eu à faire face à bien pire comme situation, une poignée de main ne la tuerait pas.

    « Ano.... Sumimasen... Anata wa kohai desuka? »

    Ouais, autant dire que c'était pas son truc cette langue là. Les seules qu'elle savait parler étaient le Français et l'Anglais britannique, le reste lui passait totalement en dessus de la tête. Elle sourit cependant, afin de ne pas paraître trop idiote, et observa minutieusement le sorcier en face d'elle.

    « Je suis navré... de vous avoir surpise. J'ai eu peur que vous ne soyez une Moldue... »

    Elle comprenait qu'il eu craint de se retrouver face à une moldue, après tout c'était normal dans un endroit tel que celui-là quand on transplanait. Il en avait eu de la chance, de se retrouver face à Tan' plutôt qu'une jeune lycéenne qui aurait eu la peur de sa vie en voyant quelqu'un apparaître devant elle comme.. par magie ! Elle imaginait déjà la scène : une jeune blonde, assise bien tranquillement en train d'écouter la dernière musique top du moment, qui tape du pied sur le sol en suivant le rythme de la chanson qu'elle écoute, quand soudain elle se retrouve face à un japonais au look pas très commun à ce qu'elle avait l'habitude de voir, et qui se met à crier en courant à une vitesse hallucinante pour échapper à ce « mec venue de nul part ». Trop de précipitation entraînant sa chute, elle crie de nouveau. Puis elle s'éloigne, loin, et s'apprête à raconter cette étrange rencontre à ses amies du lycée, qui ne la croiront bien entendu pas.
    Rien que de se visionner mentalement cette scène qui aurait bien pu se dérouler, elle émit un léger rire, à peine perceptible. Elle tourna son regard vers le jeune homme, souriant de plus belle. Elle remarqua non sans mal qu'il avait changé d'air.. plus crispé peut-être ? A moins qu'elle ne se fasse des idées, très probables également. Qu'est-ce qu'elle pouvait en imaginer des trucs parfois !
    Ils étaient à présent côté à côté, et elle en profitait pour l'étudier du regard, sans être pour autant indiscrète. Il n'avait pas le même look que ses autres connaissances, bien qu'elle soit peu nombreuses. Mais cette différence ne faisait qu'intriguer la jeune Auror, qui avait une soudaine envie de questionner son interlocuteur, de lui poser le plus de questions possible afin d'en apprendre plus sur lui. Tania était en effet d'une curiosité sans limites, même si ces derniers mois cette dernière n'avait pas pu s'exprimer. Peut-être était-ce pour cette raison qu'aujourd'hui, elle ressortait encore plus présente.

    - Je peux me permettre de vous demander d'où vous venez ?

    Le vouvoiement, ce n'était pas son truc, mais elle attendrait qu'il se mette au « tu » avant d'en faire de même. Ou peut-être fallait-il attendre d'avoir discuter un peu ? Aussi.

    HS – C'est encore plus court que le précédent, désolé ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimura Kiyo
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 135
 g e : 27
H u m e u r : Niaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 17/05/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Une matinée londonienne [Fe]   Mer 8 Avr - 22:19

Je viens de Tokyo... J'étais bien content de partir d'ailleurs.... D'ou la petite panique de il y a à peine dix secondes. Veuillez m'en excuser d'ailleurs.

Mon portable vibra violemment dans ma poche, je sursautai légèrement avant de me reprendre et de sortir le foutu machin et de decrocher, je pressentais deja les probleme et l'engueulade.... Ca promettait des trucs épiques et sincèrement ça ne manqua pas... Kaoru me carbonisa les tympans à grands cris tandis que j'écartai prudemment le portable de mon oreilles cuites à point... Je souris de manière génée avant de repondre à Kaoru aussi aimablement que possible.

Ecoute Kao... J'ai été appelé par l'ordre en plus, t'as vu l'énormité de la fille qui à faillit me tomber dessus? J'ai fait que sauver ma peau.... Je n'ai fait que lui donner un mouchoir! Si les filles tombaient comme des mouches quand je leur donne des mouchoirs crois moi j'en donnerais plus souvent... Enfin plus maintenant c'est vrai mais tu vois le genre quoi... Rhaaaaa mais qu'ils prennent des photos je m'enfous... Non mais qu'est-ce que tu veux qu'ils disent? Je suis un Warumono pour tout le monde donc pas de probleme,c'est la reaction normal d'un mec comme moi non? Du moins c'est ce qu'il pense....

Je raccrochai après avoir tranquillisé mon leader et sourit à ma nouvelle ami que je décidai de tutoyer parce que c'etait beaucoup plus simple. Je sortais de ma poche une paire de lunettes sombres et les posaient sur mon nez et me retournais vers la jeune fille. Je dis alors

Je m'appelle Kiyo, et toi?Si cela ne te derange pas je vais te tutoyer.

Je decochais un sourire éblouissant, ce qui sur le coup ne m'effleura pas l'esprit, plusieurs minutes s'écoulèrent puis soudain une jeune fille s'arreta devant moi avec des gouttes de sueurs sur les tempes et la respiration courte. Je jurai dans ma barbe, et sourit gentiment en me redressant légèrement tout le corps tendu et prets à prendre courageusement la fuite... LA jeune fille s'approcha doucement comme si j'allais la manger.

Boujour, excusez-moi seriez-vous le chanteur de Dir en grey?

Là ça sentait pas bon du tout, si je parlais j'etais cuit c'etait une fan j'etais dans le caca jusqu'au cou la.... Je lançais un regard totalement désèspéré pourquoi? JE n'en savais rien

[c'est ultra court mais j'ai pas le temps ni l'inspiration si tu veux plus dis le je rallongerais comme je peux mais là je suis au raz des paquerettes.^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une matinée londonienne [Fe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une matinée londonienne [Fe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» Et une matinée ennuyeuse de plus, une ! (libre !)
» Mauvaise matinée [Taylor D.]
» matinée paisible (pv Zero)
» Une courte matinée (pv. Soma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: Le Monde-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit