AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sanctuaire de repos.[Leo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiels Penders
Neutre
Aiels Penders

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: Sanctuaire de repos.[Leo]   Lun 11 Mai - 18:43

Troublé, perdu, désorienté tout ces mots pourraient définir l’état d’Aiels pour l’instant. En effet, depuis les derniers évènements, il est complètement perdu ne savant plus comment agir ni ce qu’il doit faire, des choix douloureux s’imposent à lui mais certains sont inévitables. Depuis que les mangemorts ont pris d’assaut de façon discrète le château de Poudlard et qu’ils l’avaient maintenant sous son emprise, les choses qu’il a toujours repoussées à plus tard ont brisées la porte derrière laquelle il les avait enfermées. Dans un sens, l’arriver des mangemorts peut lui être favorable, étant Serpentards, il aurait toute ses chances de pouvoir leur demander de l’aide, leur poser toutes les questions qui le hantent pendant les longues journées de solitude à Poudlard. Pourtant, il avait eu une petite étincelle d’espoir, il avait trouvé quelqu’un qui le soutenait mais surtout qui le comprenait. Lors de sa rencontre avec Kate, il s’est dit qu’il n’avait plus besoin des mangemorts, qu’il pouvait prendre courage et confiance en lui et qu’à l’intérieur du château il était en sécurité. Malheureusement, depuis ce fameux soir d’Halloween, il n’avait plus eu de contact avec la rouge et or et ne pouvait donc pas lui demander conseil mais surtout s’appuyer sur elle. Tout simplement, ayant essayé de participer à la défense de Poudlard, il est maintenant mis en « surveillance « et doit donc agir comme ses confrères de maison, c'est-à-dire de martyriser les autres élèves des maisons ennemies surtout des gryffondors. Est – ce que la miss Copered pourrait lui pardonner d’avoir pris place du côté du camp de son ennemi ? Surtout que la jeune femme aurait besoin d’Aiels pour la soutenir face à son ennemie de toujours, face à cette Jude Davidson dont il frisonne rien qu’à prononcer son prénom et que lui justement se retrouve à convoiter l’aide des mangemorts pour se sortir de ses propres problèmes beaucoup plus terrifiant pour lui car il savait, il le voyait en rêve que les meurtriers de ses parents se rapprochaient et voulaient finir leur travail de vengeance. De plus, Il n’était surement pas de taille pour affronter cette Jude d’ailleurs le jeune homme avait remarqué qu’il était assez faible, n’ayant put aider son amie que mentalement et encore, elle l’avait sauvé de l’emprise de cette mystérieuse fille qui lui avait jetée le sort de l’Imperium. Cependant, il redoutait de demander de l’aide aux mangemorts car cela signifierait qu’il ne reverrait plus jamais Kate sauf en ennemie et il ne voulait surement pas cela. Ensuite, il sait que les mages noirs n’hésiteront pas à se servir de lui et à le contrôler, il serait une faille pour son amie car Jude l’utiliserait surement avec son accord ou non. Mais que faire ? Aiels savait ou du moins sentait que la meute de loup-garou se rapprochaient et voulaient sa peau. Malheureusement, il ne savait pas si ces sorciers étaient avec ou non les mangemorts, s’ils étaient proche de Poudlard ou non.

Aiels passa une main dans ses cheveux et ferma les yeux essayant de ressentir la présence des rayons de la lune. En effet, la nuit était tombée, le vert et argent se trouvait dans un endroit où les arbres s’ouvraient au ciel. Il se trouvait plus précisément à l’abord de la forêt interdite. Faisant partit des Serpentards, il ne risquait pas d’être sévèrement puni pour son escapade nocturne et de toute façon, son absence n’avait jamais été remarquée pour l’instant. Il passa de sa position couché sur l’herbe à une position assise, il plia ses genoux, plongea sa tête entre et passa ses bras autour. Lorsqu’il pensait à tout ça, son cœur avait en générale la mauvaise habitude d’accélérer ses battements. Il s’efforça donc de se vider l’esprit pour que son cœur puisse battre de nouveau à la normale. Parfois cela marchait mais c’était aussi vite suivi d’une nouvelle accélération. La présence de Kate lui manquait, elle imposait un calme et une joie à tout son être. Il se sentait si bien et son mental prenait une certaine dose d’assurance. Il se croyait capable de tout entreprendre tant que sa meilleur amie resterait près de lui mais il se retrouvait de nouveau seul, n’ayant pas trouvé de nouvelle personne ayant le potentiel de vivre avec lui.

Soudain, il entendit que quelque chose écartait les branches des arbres pour se frayer un chemin en direction de la petite « clairière » . Il crut d’abord que c’était un animal de la forêt qui se déplaçait dans les buissons mais sa se rapprochait de plus en plus, il sauta donc sur ses jambes et sortit sa baguette en guettant la moindre intrusion dans son sanctuaire de repos. Peut être que c’était la meute, mais les sorciers qui le poursuivaient n’auraient pas mis autant de temps à se montrer. Sans doute un mangemort qui avait repérer sa présence. Après quelques minutes d’attente, une forme commençait à se dessiner à travers deux arbres puis quand la forme se plaça dans la lumière il remarqua que c’était une jeune fille et de par sa robe, une rouge et or. Il regarda celle-ci avec un peu de déception, il aurait tant espérer que sa aurait été Kate. Il leva sa baguette dans sa direction et la fixa avec ses yeux verts perçant.


« Que fais une Gryffondor le soir dans la forêt interdite ? «

_________________
.:: Aiels Penders, Serpentard::.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Areal
Neutre
Léo Areal

N o m b r e D e M e s s a g e s : 65
 g e : 26
H u m e u r : Basique. J'me sens grave seule ... =(
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 24/04/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Sanctuaire de repos.[Leo]   Lun 11 Mai - 19:59


    La nuit était tombée, et par la fenêtre du dortoir des Gryffy'Zz, mon hiboux m'avait apporté une lettre. Une lettre en pleine nuit?! Après avoir balancé tout ce qui m'était tombé sous la main en direction de mon hiboux qui hululait en réveillant tout le dortoir, bon d'ailleur je crois que j'ai un peu vexé mon p'tit hiboux mais bon t'en piis. Ouvrant la lettre, la baguette allumé au dessus du crâne, les cheveux en pétard, je lisais dans ma tête cette lettre, qui allait boulversée ma vie. Si seulement c'était faux. A chaque mot de plus, les larmes me montaient au yeux, mais ne coulaient pas. Maman était morte... Une soudaine crise cardiaque du à son cancer. Si elle m'aurait écouter, elle aurait été à St Mangouste, mais une moldue dans un hopital pour sorcier ... Non, ma mère à moi! Celle qui me préparait des toasts même si je me levais en pleine après midi, celle qui lisait mes livres de sorts, en espérant comprendre mon monde... Ma mère à moi était morte! Il fallait que je réponde à cette lettre, mais je ne pouvais plus me retenir, il me fallait un endroit calme sans personne. J'enfilas alors ma mini jupe d'écolière, qui s'arrêtait un peu plus loin que mes cuisses, une chemise blanche avec le blason de Gryffondors, mes guètres rouge et or, mes converse noir et blanche ... Ma cravate mal nouée ... Vite de l'air! Ma baguette rangé dans un coin de mes guettres, je sortis discrètement du dortoir, courrant ensuite dans la cours n'importe ou ... Le plus loin possible... Je vis la forêt ce dessiner devant moi. Sans hésiter, je m'y plongea. Ne voyant plus rien à cause des larmes, je fonçais, en m'engouffrant dans la forêt, tête baissée. La forêt interdite, était comme son nom l'indique interdite. Peut importe, on ne me remarquerait jamais ici. J'avais beau avoir le coeur en miette, les larmes montaient, mais ne coulaient pas. Mon visage d'ange était rempli de haine envers l monde. Cette fois si, ce n'était la faute de personne! Quand on y pense, dans le monde magique, tout était la soit disant faute des mangemorts et autres créatures sombres, mais personnellement, je n'avais rien contre eux... Il fallait bien du mal dans ce monde! Mais pour mon cas, le seul mal responsable de mon malheur... C'était la faute à pas de chance! La maladie moldue. Si banale... Moi, une sorcière, qui pourrait mourrir d'une mauvaise potion, d'un sortilège mal formulé, ma mère moldu était morte d'un stupide cancer.

    Je plongea dans des buissons pour m'enfoncer d'avantage dans la forêt. Je ne courrais plus mais marchais vite. Quand j'entendis une voix m'interpeller. On s'adressait à moi en t'en que Gryffondor... Une voix très belle, un jeune homme. Je ne pouvait pas le voir, mais je le vit debout, baguette à la main, les cheveux peut être noir, ou marron ... J'avais vraiment les yeux trop remplie de larmes pour le voir. Mais à cette instant, précis, ou j'avais levé les yeux dans sa direction, les yeux ouvert du mieu que possible, les yeux coulairent ... Abondamment... Toute ma tristesse tomba lourdement sur les feuilles, la terre de la forêt. J'étais la, planter devant un inconnu à pleuré. Pendant quelque minutes, je resta silencieuse. Mais soudain sa se stoppa. Je ne reniflait pas, j'avais juste des larmes qui était tombé, comme de l'eau d'un robinet. Une fois mon regard éclaircie, je vis le jeune homme. Un Serpentard. Grand, beau... Mon père dit toujours qu'il y à toujours du positif dans le négatif... C'était lui mon positif? J'eu un léger sourire, peu convainquant. Je remis mes cheveux en place, essayant d'être le plus calme possible. Mes converse était mal lassée. Je m'assis au coin d'une énorme racine d'arbre et les refit. La voix un peu enrouée, je me présenta, n'expliquant pas trop la situation. Je voudrais en parler à quelqu'un, mais je n'avais personne ici à par de nombreuse connaissances qui me trouvait juste amusante ou sympathique, mais de vrais amis non... Encore moin de petit ami... Ce serait trop déplacé d'en parler à un garçon qui était sans doute venu ici pour être seul aussi.

    " Je m'appelle Léo ... Léo Areal ... Et toi qu'est ce que tu fais ici.. ? "

    Je n'avais pas répondu à sa question, en espérant qu'il n'y prenne pas attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiels Penders
Neutre
Aiels Penders

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: Re: Sanctuaire de repos.[Leo]   Mar 12 Mai - 18:31

Aiels baissa sa baguette tout en gardant un peu de prudence devant cette jeune fille. Celle - ci commençait semblait-il à déverser toute sa tristesse dans ce lieu de calme et de réflexion improvisé. Une raison de plus pour ne pas la menacer d'une baguette magique car on ne pouvait pas dire ce qu'elle serait prête à faire sous son chagrin. Il s’approcha de quelques pas pour bien la distinguer, voir de plus près les traits de son visage. Entre deux de ses pas, elle s’arrêta de parler et se frottait le visage pour sans doute paraître plus présentable ou parler correctement. Il s’arrêta donc plusieurs pas jusqu’à ce que le lieu d’observation lui convienne. Elle reposa son regard sur lui et ses lèvres commencèrent à bouger.

" Je m'appelle Léo ... Léo Areal ... Et toi qu'est ce que tu fais ici.. ? "

Léo, un prénom pas très féminin mais soit, ses parents avaient peut être toujours voulu avoir un fils et quand ils découvrirent que ce fut une fille, ils décidèrent quand même de faire comme si s’était un vrai petit garçon. Etrangement, Aiels se repassa ce nom dans sa tête puis la question qu’il avait posé précédemment, elle n’y avait pas répondu entièrement d’ailleurs. Il ne comptait pas l’importuner en lui redemandant ce qu’elle faisait ici mais si elle ne le lui disait pas, il était donc libre de ne pas le dire non plus. Avant de se présenter, le jeune homme toisa avec précision le corps de l’adolescente. Pour un premier coup d’œil, elle n’avait pas l’air si mal et plutôt jolie pour une simple rouge et or.

Les rayons de la lune rendait les traits de son visage qui s’affinait avec le temps plus beau, sa donner une sorte de côté magique à son visage. De beaux cheveux noirs comme les corbeaux encadraient son visage. Elle possédait aussi deux yeux bruns qui allaient bien avec son visage. Il baissa son regard un peu plus bas mais en même temps, il sentait que la jeune fille commençait à être légèrement gênée de cette inspection visuelle. Ses habits lui faisaient penser aux lycéennes moldus. Un chemise blanche avec le blason de Gryffondor avec une mini-jupe qui donnait un air sexy à la jeune fille, le tout se finissait par des converses noir et blanche un peu mal lassée. Comparer à elle, il avait piètre allure, seulement vêtu de sa robe de sorcier avec le Blason des Serpentards et la baguette dans son Jeans noir qui se cachait dessous la robe. Se rendant compte qu’il s’était perdu dans ses observations cinq bonnes minutes, il décida donc de répondre à la jeune fille par politesse. Il exécuta sa petite révérence ce qui lui rappela amèrement que son amie Kate lui manquait terriblement et se sentit coupable de faire connaissance avec une nouvelle inconnu au mieux de tout faire pour protéger sa meilleur amie sans échec cette fois-ci. Tout en faisant sa révérence, il pénétra son regard vert et perçant dans ceux de son interlocutrice.


-Je m’appelle Aiels, Aiels Penders. Je suis un membre de la maison Serpentards comme tu l’as sans doute remarqué. Et si j’étais à ta place, même si on dirait que le chagrin t’a poussé par coïncidence dans ce lieu de calme et de réflexion improvisé grâce à cette lune si belle qui rend cette nuit délicieuse. Etant donné que le château est devenu aussi dangereux que la forêt interdite, on ne devrait pas te voir avec moi et surtout ici car les Serpentards n’hésiteront pas à te martyriser et récompenser par les mangemorts par leurs efforts. Tu as sans doute besoin de calme mais ce n’est pas en s’attirant des ennuis que tu iras mieux.


Il avança de nouveau vers Léo toujours en la toisant du regard. Quand il fut assez proche d’elle et de son visage, il se mit à ressuyer les traces des larmes de la rouge et or. Il ne voulait pas lui parler comme ça mais il perdait de plus en plus cette motivation pour changer et ne plus être comme l’ancien Aiels. Quand il eut finis, il se retourna et partit vers un tronc d’arbre allongé le long de la clairière à une dizaine de pas de la jeune fille. Cet arbre devait sans doute se trouvait la depuis plusieurs années de par l’apparence de ce bout de bois abandonné. Le jeune garçon passa sa main le long de l’arbre mort pour être sûr qu’il était sec. Quand il fut certain qu’il ne risquait pas d’être salis, il se posa dessus et retourna son regard vers Léo, elle n’avait pas bouger de la et elle le regardait d’un regard qu’il ne comprenait pas.

_________________
.:: Aiels Penders, Serpentard::.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Areal
Neutre
Léo Areal

N o m b r e D e M e s s a g e s : 65
 g e : 26
H u m e u r : Basique. J'me sens grave seule ... =(
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 24/04/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Sanctuaire de repos.[Leo]   Mar 12 Mai - 20:12


    Sans bouger, j'écoutais ses paroles toute en l'observant. Il devait avoir mon âge voir légèrement plus, mais vraiment très peu plus (ca s'dit ... ?!) Il avait des grands et beau yeux vert/kaki, ce genre de regard qui vous perce à un point... Enfin bon bref, il était plus que séduisant et plutôt craquant dans sa robe de sorcier. J'étais toute mince à côté de lui, même s'il n'était pas musclé, il avait un corps agréablement élancé, pil poil ce qui lui allait bien! Quand il me parlait, il ne cessait de me fixer. Puis il s'approcha de moi, et sécha mes larmes de ses bels mains. Oh mon dieu mais qu'est c'que je fais?! Ma mère est morte et je rencontre un beau jeune homme... J'avais un peu honte. Alors comme ça il se nommait Aiels? Joli nom et peux commun!

    Il s'assit donc près de moi, dans un endroit sec. J'avais la voix à peu près stable, les sanglots stoppé. Je me déplaca pour m'asseoir à côté du jeune Serpentard. Pourquoi parlait t'il du danger de cette forêt?! Et franchement moi, la gue-guerre entre les Gryffondors et les Serpentards j'veux pas dire mais je m'en fichait un peu. Jusqu'alors, une fois ou deux j'avais du me faire enquiquiner par un Serpy'Zz, mais j'ai toujours su me faire respecter, donc la d'ssus pas de problème. Ma baguette dépassait de mes guèttres, on y voyait la petite boule de cristal côté manche, qui était contre mon mollet. Cristal glacée... Nous ne parlions pas, Aiels et moi. Mais bizarrement, je nous sentaient à l'aise, j'étais calmer, essayant de remettre mes idées en place. Ma mère était morte. C'était comme ça, c'est tout. Après tout, ca risquait bien d'arriver, je l'a savais fragile du à sa rémission, mais j'ignorais totalement sa rechute subite. Ma main était proche de Aiels, je l'effleurais sans y prendre garde, mais je n'y prêtais pas attention, rien de grave. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes, que je me mis à parler:

    " En faites, vu l'état de ma vie, qu'il m'arrive quelque chose ou non, j'en est rien à faire ... Et puis tu n'es qu'un Serpentard, pas bien méchant enfin apparament, je ne te connais pas encore ... "

    ... Pourquoi j'ai dis encore moi .. -___- Y à défois ou ma mère me disait que je devrais bien tourné la langue dans ma bouche avant de parlé... Je baissa un peu ma jupette, qui était un peu remonter en m'asseillant. J'avais la lettre dans la poche de ma chemisette. Je la déplia, et la laissa sur le creux de l'arbre, à qui voudrait la lire, la retrouvé, la jeter, la brûlée. Cette lettre je ne voulais jamais l'avoir reçu.. En clair, j'étais triste, seule...

    " Je me demandes comment ça va être maintenant qu'elle est morte ... "

    Avais je marmonée, assez fort pour que le beau Aiels m'entende.

    [ Un peu cours nan? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiels Penders
Neutre
Aiels Penders

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: Re: Sanctuaire de repos.[Leo]   Mer 20 Mai - 19:01

" En faites, vu l'état de ma vie, qu'il m'arrive quelque chose ou non, j'en ai rien à faire ... Et puis tu n'es qu'un Serpentard, pas bien méchant enfin apparemment, je ne te connais pas encore ... "

Un sourire s’étira sur la bouche du jeune homme. En effet, il est peut être pas bien méchant comme elle le dit mais c’est une source potentiel de risque, à tout moment, la meute qui le poursuivaient pouvaient surgir à n’importe quel moment dans ce bosquet et les transformer en lambeau de chair. Aiels passa une main dans ces cheveux d’ébène puis remis ses mèches rebelle en place. Il tourna sa tête vers la boule blanche et grise qui trônait au-dessus d’eux, la lune était tellement magnifique, ses rayons avaient définitivement un effet apaisant sur le jeune homme. Il aimait la sensation d’être bercé tout en essayant d’entendre les murmures des bois qu’ils l’entouraient.

Soudain, la jeune fille le coupa pendant sa contemplation de la lune, elle s’asseyait on dirait bien. Sans doute parce qu’il avait oublié de répondre à la jeune fille qui s’attendait surement à une contre-attaque de la part du Serpentard. Elle baissa un peu sa jupe qui remontait de plus en plus puis elle sortit un papier de sa poche. D’après l’aspect du papier et de la couleur qui s’était imprégné dans le papier, on pouvait deviner que c’était surement une lettre. Leo l’a déplia et n’y jeta même pas un regard mais la jeta dans le creux de l’arbre. Bizarre, pourquoi avait – elle attendu d’être sur cet arbre pour la jeter ? Pourquoi ne pas l’avoir jeter pendant son trajet dans le bois où même au château ? Aiels, continua de fixer la lettre, peut être que la jeune fille près de lui qui lui effleurait de temps en temps la main voulait qu’il l’a lise, elle était peut être venu dans la forêt interdite en espérant tomber sur quelqu’un pour la réconforter. Mais le garçon ne pouvait pas se permettre de continuer à discuter avec elle, l’angoisse qu’un mangemort ou un autre Serpentard les surprennent lui creusait de plus en plus le ventre. Il ne pouvait pas se permettre de subir à nouveau la méfiance des siens et des nouveaux maîtres du château, s’il voulait rencontrer Kate à nouveau, il devait arrêter d’attirer l’attention sur lui. C’était très mal vu de fréquenter les rouges et or depuis que les mangemorts contrôlaient le château. Mais bon, après tout il y avait peu de chance pour que quelqu’un les surprenne ici, d’ailleurs les deux jeunes adolescents avaient trouvé ce bosquet par pur hasard en errant à la lisière de la forêt interdite. La voie douce mais encore cassée de la jeune fille se remit de nouveau à vibrer dans l’air comme la musique d’une chanson mélancolique.


" Je me demandes comment ça va être maintenant qu'elle est morte ... "


Cette fois, c’était sûr. Cette lettre qu’elle avait déposée là n’avait rien d’un pur hasard. Elle concernait surement la mort de sa mère comme venait de lui annoncer Léo. Il aurait bien aimé avoir de la compassion pour la jeune fille mais ne connaissant ni elle et ni sa mère. Il resta plutôt indifférent à cela. Il prit quand même la peine de ramasser la lettre pour calmer sa curiosité et satisfaire sa soif de réponse. Parler des problèmes d’une autre pouvait certainement lui faire oublier pendant un court moment les siens. Il leva donc sa main droite et attrapa la lettre du bout de ses doigts. Ensuite, il commença à lire attentivement et jetait parfois quelques regards vers Léo pour voir si elle le regardait lire ou non.

D’après le contenu de cette lettre, il pouvait affirmer une partie de ses déductions. Sa mère était donc morte, tuée par une crise cardiaque lié à un cancer. Pourtant, le jeune homme fronça les sourcils, on ne pouvait donc pas guérir touts les cancers à Sainte-Mangouste ? Ou alors, la mère de Léo était sans doute une Moldu et donc n’avait pas eu l’autorisation malgré qu’elle connaissait l’existence du monde magique des sorciers le droit de pouvoir guérir son cancer dans ce monde a part. Aiels replia la lettre en quatre et la déposa près de la jeune fille. Il essaya de prendre un air compatissant puis commença à s’adresser à elle en espérant pouvoir compatir à sa douleur même si pour lui, il ne savait pas réellement ce que cela faisait de perdre un proche ou du moins, le choc que cela fait quand une lettre nous l’annonce comme ça, un soir sans avoir réfléchi au conséquences que cela pourraient engendrer.


« Je suis désolé pour ta mère, si tu as encore ton père, je suis sûr que tu arriveras à faire ton deuil un peu plus facilement. Je ne peux pas compatir à ta douleur car je n’ai jamais réellement perdu d’être cher ou du moins, je ne regrette pas leur disparition mais plutôt le manque de réponses à mes questions. Soit, ne parlons pas de moi car sa ne regarde que moi. Elle était moldu ?

_________________
.:: Aiels Penders, Serpentard::.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Areal
Neutre
Léo Areal

N o m b r e D e M e s s a g e s : 65
 g e : 26
H u m e u r : Basique. J'me sens grave seule ... =(
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 24/04/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Sanctuaire de repos.[Leo]   Mer 20 Mai - 22:32


    Pourquoi me parlait il de maman? Nous ne nous connaissons pas, et il ne connait en rien ma vie. Certe peut être que Mr Serpy'Zz est un vilain, poursuivit par je ne sais quel bande de malfrats, ou chez pas quoi, mais quand même ... Jusqu'à faire semblant de s'intéresser à quelqu'un ... Avais je l'air si minable que sa? Nan mais oh! Je me levais, en reprenant la lettre enfin ... En l'empoignant méchament. J'extirpa ma baguette violamment de mes guètres et d'un sortilège Incendio fit brûler la lettre. Le petit tas de cendre s'envola dans les airs, se refletant au rayon blanchâtre de la lune. Si à cause de ma pauvre mère moldu morte je passais pour quelqu'un de faible, c'était hors de question! Quand celui ci me demanda si elle était moldue, d'un coup de colère... Bon d'accord ce beau jeune homme ne m'avait rien fait, mais bon fallait bien que je fasse ma crise et pas d'bol c'était tombé sur lui! Donc je disais d'un coup de colère, je le plaqua contre l'arbre en le relevant du trons, ma baguette à sa gorge. Mais qu'est c'qui me prenait ?! Il ne m'avait rien fait, il était plutôt mignon, et me voilà en train de l'agresser, lui, un parfait inconnus. Je le regardais dans les yeux, et dit la première chose qui m'est passer par la tête.

    " Pourquoi toi, un simple Serpentard, qui croit avoir tout les problèmes du monde sur tes épaules, à cause de je ne sais quel bande de méchant sorcier ou une connerie dans ce genre bien à la sauce Serpentard ... Tu n'as pas le droit de juger les gens juste parce qu'il ne sont pas du même sang que toi ou de la même maison! Je .... Je ... "

    Je relacha mon étreinte de lui. Je m'en voulais tellement de m'en prendre à lui, qui avait l'air si innofensif à la base. Mais je voulais m'en prendre à quelqu'un, j'avais l'impression qu'il se moquait de moi. Pourquoi personne ne me prenait pas au sérieu? Pourquoi? Pourtant j'avais son âge, j'étais aussi doué que lui pour la magie à moin que Mr Aiels soit un Harry Potter en puissance, peut être même étais je meilleure que certain pour les potions, parce que j'étais très doué, un espèce de dont peut être... Assez doué pour la sorcellerie aussi! Enfin bref. Je laissa tomber ma baguette par terre, mes cheveux en rideau devant mon visage baissé.

    " Je ne veux pas de ta pitié ... Gryffondor ne veut pas dire inférieur! Sang mêlé non plus! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sanctuaire de repos.[Leo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sanctuaire de repos.[Leo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Repos après un long voyage
» L'Auberge du Repos Eternel
» << Repos sous un arbre >> [PV ; Helena]
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Le repos du guerrier [PV Draomea Volensergh]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: L'école de Poudlard ~ en 2017 :: L'extérieur de l'école :: La Forêt Interdite-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit