AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Deiss W. Roselmack
Conservateur
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 56
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/03/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Sauvetage d''une serpentarde affamé [ Scorpius ]   Sam 23 Mai - 19:48

Au première lueur de l'après midi, j'avais décidé de me réveiller. On était samedi ce qui a l'occurrence, voulais dire pas de cour. J'avais profiter de grasse mâtiné, et j'en était sur que ça m'avais fait du bien. Je prenais la route de la salle de bain, bien que malgré que je m'était levé du bon pieds, j'étais toujours dans les vapes. Et une bonne douche pouvais y remédiait. J'observais mon visage dans la glace, et j'aperçus que mes yeux avait repris leur teintes normale. C'était assez énervant de voire ses yeux changeait de couleur au fil du temps ou encore de l'humeur. Après avoir jugée que j'avais bonne mine, je me déshabilla rapidement et me glissa dans la douche. C'est fou ce que l'effet de l'eau presque brulante pouvait me faire du bien. Après de longue minute a profitez des vertu de l'eau, je décidais de me laver pour de bon.
Au bout d'un trentaine de minute j'étais hors de la salle de bain les cheveux ruisselant d'eau et une serviette noué fermement au dessus de ma poitrine. Cherchant dans le fouillis qu'est mes vêtements, je trouve une tenue pas trop mal. L'enfilant en vitesse, je manque de me cassez la figure par terre. Faut dire que j'ai une faim de loup.
Merde, le repas est passez depuis belle lurette. J'ai pas trop le choix, il vas falloir faire un tour en cuisine. Descendant du dortoir, je salue quelque personne, faut dire que pendant le weekend y'a pas trop de monde dans la salle commune, surtout début septembre. On veux tous profitez des derniers instant du soleil avant l'hiver. Malheureusement moi faut que je me nourrisse avant. Je marche droit devant moi d'un pas vif. En même cinq minutes je fut arrivée devant la corbeille de fruit. Mais faut dire que ça fessait tellement longtemps que je n'était pas venue que j'avais oublier quel était le fruit a qui fallait faire des guillis. Arf, est mon ventre qui commencait a gueuler. Franchement y' avais que a moi que c'est genre de choses arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
Membre du staff conservateur
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 903
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 12/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]   Sam 23 Mai - 21:50

    Scorpius s’était levé à l’aube, il n’avait jamais vraiment aimé beaucoup dormir. C’était d’un ennui. Et puis, pendant ce temps, c’étaient des victimes qui criaient victoire de ne pas le voir debout. Non, il ne pouvait quand même pas leur donner cette chance là. Et même si c’était samedi, même si c’était le week-end, même s’il pouvait dormir jusqu’à l’heure qu’il voulait, il s’était levé à l’aube. Comme d’habitude. Il évitait cependant de le faire quand il se trouvait au manoir, cela hérissait sa mère de le voir debout si tôt. Enfin bref, après une rapide toilette, il s’était dirigé vers le parc. Il aimait observer le lever du soleil. Et oui, lui le glacial serpentard aimait voir un soleil s’élevait dans les airs. Il s’assit donc un instant dans l’herbe, un instant qui dura quelques temps, voire quelques heures. Ici, els élèves étaient vraiment fainéants, rare étaient ceux qui se lever aussi tôt que notre cher Pius.

    Il fallut pourtant bien un temps où les autres arriveraient. La plupart venait de sortir de la Grande Salle, ils avaient pris leur petit déjeuner. Scorpius, lui aussi aurait du s’y rendre, mais il était trop bien ici pour tout gâcher, et puis il venait de voir au loin une de ses victimes préférées, un poufssoufle de son âge un peu timide et bégayant, qui avait osé un jour s’interposer entre lui et un autre garçon de poufssoufle. Il cachait bien son jeu lui, mais Scorpius lui avait fait vite comprendre, de sa manière préférée, qu’on ne s’imposait pas comme cela sans risque, il valait mieux avoir un fort caractère et une certaine carrure pour faire tête au jeune serpentard. Scorpius sourit sadiquement. Et s’il allait lui dire bonjour ? Oui, c’était vraiment une bonne idée. Il se releva donc et se dirigea vers le pauvre jeune homme qui ne l’avait pas encore vu. Malheureusement pour lui.


    Scorpius – « Mon cher ami ! Je suis tellement heureux de te trouver ! »

    S’ensuivit une longue discussion, humiliant une fois de plus le jeune homme aux couleurs or et noir. Scorpius savait y faire, on aurait même pu dire qu’il avait un don pour cela tellement il le faisait bien. Enfin. Cela avait pratiquement pris toute la matinée du serpentard et son ventre commençait à gargouiller sérieusement. Il faudrait qu’il pense la prochaine fois à aller manger avant de s’occuper de telle ou telle victime. Il devait vraiment remettre à jour ses priorités, autrement il allait finir par se laisser mourir de faim pour une ou deux plaisanteries. Bien sûr, l’heure du petit déjeuner était passée depuis belle lurette, tout comme le repas de midi d’ailleurs et il ne pouvait donc pas aller dans la Grande Salle grignoter quelque chose. Il allait devoir passer faire un tour dans la cuisine. Bien sûr ce n’était pas la première fois qu’il y irait ni la dernière. Au fil du temps, il avait appris à être de plus en plus discret, et à avoir de moins en moins de chances de se faire prendre.

    Il entra dans la cuisine, et fut surpris d’entendre des bruits. Il n’y avait normalement personne ici à cette heure-ci. Il avança prudemment, hors de question de partir, il avait faim quand même ! Et il ne pouvait en aucun cas attendre ce soir. Il vit alors que c’était une jeune fille qui se trouvait là, sans doute pour la même raison que lui, il avança donc tranquillement et s’aperçut que c’était Deiss W.Roselmack, une autre serpentarde. Elle ne l’avait pas encore vue, elle était en fait planter devant la corbeille de fruits, à la fixer sans rien faire alors que son ventre criait famine. Mais que faisait-elle ? Il comprit soudain qu’elle avait sans doute oublier quel fruit il fallait chatouiller. Il rit légèrement. Une des pestes de Poudlard dans cette situation là, c’était plutôt marrant à voir. Il prit malin plaisir à contourner la table, et à prendre un fruit après avoir bien fait attention de tout faire en règles.


    Scorpius
    – « Un problème Deiss ? »

_________________


Le mal est fait bien avant que le bien naisse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiss W. Roselmack
Conservateur
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 56
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/03/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]   Sam 23 Mai - 22:35

Ah! Ça m’énervais. C’est fous ce qu’il pouvais avoir de fruit sur cette peinture. Non mais franchement, le peintre avec que ça a faire, il devait sérieusement s’emmerdez a mourir pour avoir dessiner autant de fruit. Y’ en avait même ceux dont je n’aurais jamais crus connaître l’existence un jour. A moins que ça ne soit pas des fruit mais des sorte d’animaux bizarres. En tous cas j’avais essayer tout ceux que je connaissait mais a croire qu’il fallait faire des guilis a un endroit spéciale et non au milieu comme je l’avais fait. Non mais quelle conne, j’avais très peu mais assez de fois pour m’en souvenir. A croire que m’en cerveaux ne savais pas ce qu’était la mémoire. Non mais si j’avais un problème grave, une maladie auto-immune ou une maladie neurologique, comme le disait si bien cette série moldus que j‘affectionnai autant mais en cachette bien sur. Comment s’appelait elle déjà. Ah! Encore une fois j’oubliais un trucs. Mais je crois que je l’ai sur le bout de la langue. Dr Hasse ou Heuss, a moins que ça soit boss. Dr boss, ça sonne bien. Mais sa fait un peu trop « Je suis quelqu’un d’important oubliez pas. »Enfin je m’éloigne du sujet. Ah! C’est bon j’ai trouvez, c’est Dr Housse. N’empêche j’ai mis du temps a trouver. Je doit vraiment souffrir d’une maladie machin chose.ET voila que mon ventre crie famine encore. Quesque je devais faire, attendre patiemment ici que quelqu’un vienne et en attendant j’essaye de me rappeler de comment en ouvre cette foutus porte ou je cours a l’infirmerie et je lui dit que je souffre de grave symptôme et que je vais sûrement mourir. M’étonnerais que je meurs mais ça la ferait peut être réagir, le problème c’est que je peux pas laisser mon ventre comme ça. Sinon vaut mieux mourir de famine qu’autre chose. Non faut que j’arrête de me prendre la tête comme ça. Je n’allais pas mourir et je n’avais pas de maladie. Mais je n’arrêtais pas d’ y pensais. C’était une drôle de coïncidence. Je fessait le pour et le contre Je m’était retournée et oh malheur, derrière moi se trouvais se trouvais, Scorpius Malefoy. Macho pour deux sous, prétentieux et le pire Serpentard. Quoique le pire, était sans doute qu’il m’ai trouvais dans cette situation. Faut dire que la réputation de Scorpius était tellement connue. Il allait s’empêcher de le crier sur tout les toits, ou bien alors m’humilier devant tout le monde ou autre plan diabolique sortant de son imagination malfoyein. Car tout le problèmes était là. C’était un Malefoy, et malgré le fait que moi aussi ma famille était puissante, je ne pouvais rien faire contre lui, et j’avais mainte fois essayez. Mais non, mes parents, enfin surtout ma mère m’avait poussez de me lier d’amitié avec lui. J’avais fais de mon mieux, enfin pas vraiment. Mais maintenant ce n’était qu’une simple connaissance. Ouai, une simple connaissance qui peut vous pourrir la vie, tu parle d’une connaissance. Encore heureuse de ne pas être novice dans la matière. Il me croyait pour qui, une de c’est pimbêche. Argh, tait toi saleté de ventre tu vas faire repérez nos plan. Vu son sourire il a du t’entendre, imbécile. Mais il se prend pour qui lui a sourire comme ça, il est sérieux dans son délire. Et que je prend tout mon temps avec une démarche de prince. Non mais je te jure, il se prend pas pour de la merde.

Scorpius- « Un problèmes Deiss ? »

Monsieur se la joué polie, ce qui m’étonnais. Mais mieux valais pas tomber dans le piège de ce démon a la gueule d’ange. Car je savait reconnaitre les personnes qui cachait bien son jeu, puisque moi-même je m’abandonner a ce genre de pratique. Mais c’était pas du tout de joué au chat a la souris. Non, mon ventre ne le supporterais pas. Donc m’avouant vaincue et on ayant reçu un gros coup dans mon estime, je m’adressa d’une voix morose.


« En effet oui, j’ai oublié comment en ouvrait cette satané porte. »

Voilà c’était dit même si il avait du remarquer. Il n’avais pas intérêt de se foutre ma gueule surtout pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
Membre du staff conservateur
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 903
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 12/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]   Dim 24 Mai - 20:17

    Deiss –« En effet oui, j’ai oublié comment on ouvrait cette satané porte. »

    Il avait attendu que sa camarade lui réponde avant de faire quoique ce soit, il était hors de question de la sauver si vite que cela. Il s’était presque attendu à une réplique de la part de la serpentarde mais apparemment elle était bien trop affamée pour cela. En effet, elle lui avait répondu très vite et d’une légère voix morose. Scorpius sourit encore plus grandement. Il avait rien que pour lui une des pires pestes en détresse. C’était vraiment son jour de chance.

    Scorpius – « Perte de mémoire ? Tu sais cela se soigne. Au moins ça t’évitera de pareilles situations à l’avenir, tu devrais peut être consulté, je suis sûre que le médecin aurait plein de choses à dire sur ton cas. »

    Il ne pouvait lâcher ce sourire narquois qui s’était dessiné à la vue de cette « pauvre » jeune fille en plein désarroi. Il hésitait réellement entre la faire planter ici encore un peu et pousser son sadisme à l’extrême ou finalement l’aider. Il finit par choisir la deuxième solution, après tout elle n’était pas la seule à n’avoir rien mangée depuis hier soir, il été affamé lui aussi, et il ne voulait surtout pas que son ventre crie famine devant elle, car alors les rôles pouvaient bien s’inverser. Il finit donc par faire en sorte que le passage s’ouvre devant eux et à entrer dans la cuisine. Il ne fit alors plus attention à Deiss. Tout ce qui l’obnubilait c’était la nourriture qu’il pouvait trouver ici. Il chercha donc dans les placards afin de trouver quelque chose qui irait avec ses goûts. Et finit par se faire un énorme sandwich. Il avait toujours adoré les sandwichs. Il était donc en train de manger quand il se rappela la présence de la jeune fille.

    Il se mit alors à l’observer. Bon c’est vrai elle était pas mal, elle était même pas mal du tout. Mais cela restait une peste. Et il ne pouvait apprécier ses rivaux – avait-il déjà apprécié quelqu’un ? – même si son rival était une jeune fille d’environ son âge, les cheveux longs légèrement ondulés et un visage d’ange. Non, même la puberté ne pouvait pas le forcer à apprécier Deiss. Il se demandait ce qu’une fille comme elle pouvait bien manger, de toute façon il allait sûrement avoir la réponse tout de suite. Il la voyait mal comme lui englobait un énorme sandwich, non elle était sûrement plutôt du genre à se faire des crudités en repas. Enfin bon, ce n’était que des préjugés, et la réalité pouvait bien être tout autre.

_________________


Le mal est fait bien avant que le bien naisse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiss W. Roselmack
Conservateur
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 56
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/03/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]   Lun 25 Mai - 0:15

Il se foutait vraiment de ma gueule avec son air de « Je suis le nombril du monde ». Pour moi, il n’était que le trou de balle du monde ouai. Ah,! Ça ce voyait qu’il n’était pas un Serpentard pour rien. J’aurais bien voulus lui répondre, mais j’avais bien trop peur qu’il ne le prenne mal, bien que ça m’aurais plus dans d’autres circonstance. Mais je n’aurais pas courus le risque de mourir de faim. Je détestait quand il abordait ce sourire prétentieux et ce regard, avec cette lueur qui annonçait un plan foireux.

Scorpius- « Perte de mémoire ? Tu sais cela se soigne. Au moins ça t’évitera de pareille situations a l’avenir, tu devrais peut être consulté, je suis sûre que le médecin aurait plein de chose a dire sur ton cas. »

En plus il lisait dans en moi comme dans un livre ouvert, a croire qu’il y’ avait écrit sur mon front, je suis malade d’amnésie. Non ça allait beaucoup trop loin pour une simple porte. Et puis lui aussi que qu’il fessait bien là. Il devait être dans le même état que moi sans, bien sur, l’oublie. Donc c’est avec une pointe de colère dans la voie que je lui répondit:

« Ça te regarde. Je peux même avoir toutes les maladie du monde, croit moi tu serais le dernier que je mettrait au courant, alors t’est conseil tu peux te les garder. Je rêve, c’est l’hôpital qui ce moque de la charité. De toute façon que tu le veuille ou non, tu vas ouvrir cette porte. Sinon tu serais pas ici entrain de te chamailler avec moi. Hein ? »

Ah, je crois que j’ai touché un point sensible. La preuve, il a fermé son clapet et c’est mis a réfléchir. Pour une fois, a croire que c’était une grande première. C’est vrai-je n’avais jamais vue le « Grand [ Enfin je veut dire petit] Scorpius » réfléchir. A marquer dans les annales de Poudlard. Un Malefoy doté d’un cerveau. A vrai dire je me demandait comment il avait fait, parce que pour moi, Malefoy était synonymes de blonds/blondes ce qui est égale a con/connes. Un exploit ce que je me disait depuis tout a l’heure. Plongeait encore une fois dans mes pensées, je ne fit pas attention a Scorpius qui ouvrait la porte. Hein, quoi ? Il ouvre la porte. Et sans me préoccupait de l’autre blondasse, je me précipitait a l’intérieur quitte a le faire tombait. Une fois dedans, je pris une assiette et me servit de tous ce qui pouvait être bon ou digérable. Roast-beef, poulet, côtelettes de porc et d’agneau, saucisses, lard, steak, gratin de pomme de terre sautées, frites, légumes divers avec un sauce délicieuse. Je tombait sur des bonbon a la menthe sans doute cuit, mais ça m’emballait pas vraiment. J’avais cinq ou si assiettes devant moi, a rai dire je m’en foutait un peu. Ça fessait du bien de manger. Je m’était mis a regardait d’un peu trop près la progéniture Malefoy, jusqu’à que je me rende compte de ce que j’étais en train de pensée. Je venais de pensez qu’il n’était pas mal, pas du tout mal. A vrai dire, je pourrait très fortement m’intéressait a lui si ça n’était pas une pourriture et un Malefoy. Ça aurait fait trop plaisir a ma mère est ç’ en était hors de question. Je préférait restez concentré sur mon repas. Jusqu’à que je sente son regard, je levais la tête et lui dit:

« Tu veux ma photos ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvetage d'une serpentarde affamé [ Scorpius ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: L'école de Poudlard ~ en 2017 :: Hall - Les étages :: Cuisines-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit