AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 In the End - Flashback [Fe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jude Davidson
Candidate des conservateurs
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 19
 g e : 25
G r o u p e ( s ) : Je suis une candidate.
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 25/02/2009

MessageSujet: In the End - Flashback [Fe]   Dim 31 Mai - 23:56


La vie c'est ça, un bout de lumière qui finit dans la nuit.’

Jude se baladait tranquillement à Pré-Au-Lard, il faut dire que depuis que la Veuve Noire avait prit le contrôle à Poudlard, la jeune femme n’avait plus à se cacher et pouvait faire tout ce qu’elle voulait du moins, si cela n’était pas trop imprudent. Mais Jude était un parfait mélange de machiavélisme, de sadisme et de prudence, elle savait très bien réfléchir et la Davidson savait que la ruse était parfois le meilleur moyen pour parvenir à ses fins. Parvenir à ses fins était quelque chose qu’elle adorait, oui elle était ambitieuse et chaque personne chez les mangemorts la respectait. Depuis quelques temps, Jude était le bras droit principal de la Veuve et pas pour rien. Habile, séductrice et manipulatrice elle avait une longue liste de meurtres à son actif car avant tout elle était une tueuse et rien d’autre. Tuer était ce qu’elle préférait, voir sa victime s’achever sous ses yeux après d’affreuses tortures était un délice qu’elle savait apprécier à sa juste valeur.

Aujourd’hui, elle n’avait tué qu’un petit Auror qui se doutait de quelque chose à Poudlard et qui n’allait pas fouiner plus longtemps, il faut dire que pour Jude tout le monde connaissait son nom et personne son visage. Pas qu’elle soit métamorphe comme la Veuve non, juste que chaque personne qui la rencontrait ne restait pas vivant très longtemps. Son père quand à lui était un maitre des potions et avait servi le Seigneur des Ténèbres pendant plusieurs dizaines d’années et laissant la suite à sa fille. Cependant, il y avait une chose que son père lui avait laissée et qu’elle devait accomplir avec la plus lenteur afin de la laisser souffrir avant de lui donner le coup de grâce. De qui je parle ? De Kate Copered, fille d’un ancien mangemort qui était en fait un excellent Legimens et qui était espion par la même occasion. A cause de lui, des dizaines de mangemorts étaient emprisonnés à Azkaban et d’autres personnes qui normalement devaient mourir étaient toujours en vie. Eliott s’était occupé du couple il faut dire que tuer Aaron Copered avait été facile après que sa fille soit emmenée en sécurité chez son oncle et que sa femme soit morte sous ses yeux. Mais il fallait qu’il ne reste plus que trois tombes de cette famille de traitre, et il en restait une à creuser.

Jude faisait une ronde dans pré au lard, normalement elle n’en n’était pas chargé mais prendre un peu l’air pensait que cela lui ferait du bien alors elle renvoya les deux autres mangemorts. C’est ainsi qu’on pouvait la voir comme à son habitude, élégante vêtue dans une cape noire qui lui allait très bien, vêtue d’une robe rouge pourpre en dessous et de chaussures à talons. Elle fumait une longue cigarette, bien qu’elle ne soit pas une fumeuse invétérée, la mangemort aimait bien quelque fois. Une vipère verte aux yeux clairs était tranquillement autour de son cou comme un objet vivant. Une dernière particularité de Davidson était qu’elle était l’une des dernières à parler le Fourchelangue ; On pouvait même dire la dernière, il y avait peut être un ou deux sorciers perdus dans le monde qui le parlait mais Jude était un très bon atout pour les mangemorts et elle le savait.

Marchant sur la rue principale, elle regarda la lune quelques secondes, sa baguette comme à son habitude cachée dans sa manche droite. Soudain elle se fit bousculer, se retournant très vite la mangemorte se retrouva face à un élève de Poudlard. Voulant s’amuser, elle dit :

« Dis donc, bousculer quelqu’un et se retrouver dehors en pleine nuit en dehors de Poudlard, n’est pas un comportement autorisé…. Tututut, cela mérite bien une petite punition ça, N’est-ce-pas Asarine ?
»

Un sifflement puis un rire suivit dans la nuit noire …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Andrews

avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 22
 g e : 20
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 12/08/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: In the End - Flashback [Fe]   Lun 1 Juin - 1:10

Parti faire quelques achats du côté de Zonko, Mark n'avait pas fait attention à l'heure et c'était la raison pour laquelle il était en train de courir dans les rues de Pré-au-Lard. Il avait promis à Shawn de le retrouver aux Trois Balais à 16h et il avait déjà un quart d'heure de retard.

Ces derniers temps, il s'était disputé plus souvent que d'ordinaire avec son frère, à propos de broutilles le plus souvent mais ça venait surtout de leurs différences de fréquentations depuis leur arrivée à Poudlard. Son aîné avait joué la carte du solitaire, profitant de tous ses instants de liberté pour se plonger dans d'obscurs grimoires de duel ou plus souvent de magie noire. Mark avait préféré passer du temps avec ses nouveaux amis et négligeait un peu son entraînement mais il n'avait que 11 ans après tout.

Ce ne fut que lorsqu'il percuta malencontreusement une femme qui ne regardait pas plus que lui où elle allait qu'il regretta de ne pas s'être davantage consacré à son apprentissage au duel.

Vêtue d'une robe rouge sang et d'une longue cape noire, cette femme aux cheveux blonds fumait une longue cigarette dont l'odeur était presque aussi insupportable que celle de la magie noire qu'elle exhalait. C'était probablement une pratiquante très très assidue des arts sombres pour qu'elle en vienne à dégager une véritable aura de magie noire autour d'elle. Sans parler de la vipère enroulée autour de son cou...

- Dis donc, bousculer quelqu’un et se retrouver dehors en pleine nuit en dehors de Poudlard, n’est pas un comportement autorisé…. Tututut, cela mérite bien une petite punition ça, N’est-ce-pas Asarine ?

C'est alors qu'il entendit la femme siffler. Il ne fallait pas être un fourchelang pour en déduire que les paroles échangées devaient être quelque chose comme "tue-le" ou "mords-le à mort". N'attendant pas que la vipère lui saute dessus, le garçon roula sur le côté au dernier moment et pointa sa baguette sur l'endroit où il se trouvait une seconde auparavant, et où rampait à présent un serpent en colère.

- VIPERA EVANESCA!!!

La vipère disparût grâce à son sortilège, c'était déjà ça. Malheureusement, il restait cette femme dont il n'était pas nécessaire d'être devin pour comprendre qu'il s'agissait d'une mangemort. Braquant sa baguette pour elle alors qu'il se concentrait sur son bracelet pour signaler à son frère qu'il était en danger, le garçon hurla à nouveau.

- STUPEFIX!!

Malheureusement pour lui, le rayon rouge rata sa cible et il ne comprit qu'au dernier moment qu'il était trop tard lorsque le Doloris le percuta en plein milieu du dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Davidson
Candidate des conservateurs
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 19
 g e : 25
G r o u p e ( s ) : Je suis une candidate.
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 25/02/2009

MessageSujet: Re: In the End - Flashback [Fe]   Lun 1 Juin - 10:21

Malgré la nuit noire, Jude observa un peu plus en détail l’élève qui était maintenant en face d’elle. Apparemment de Gryffondor, il semblait assez jeune surement une première année. Etre ici, à la pénombre était tout à fait naturel pour la mangemorte, la nuit c’est son domaine et si elle se faire remarquer dans toute situation, elle savait également rester aussi discrète qu’une ombre et y agir. Souvent ses missions se déroulaient la nuit, lui permettant tout ce qu’elle voulait. Il semblait assez affolé, c’est vrai qu’un petit élève n’avait aucune chance contre une mangemorte comme Jude. Il faut dire que malgré ses vingt-cinq ans, elle avait tué plus de mangemorts que ses aînés et le faisait toujours avec le truc que l’on savait que cela venait de chez les Davidson.

Les Davidson … vous en parler me prendrait une éternité mais chez les mangemorts ils sont connus et respectés. Personne n’oserait les défier, il faut dire qu’ils sont connus pour être loyaux envers leurs Seigneurs, mais envers les autres ils sont surtout sadiques, manipulateurs et n’ont peur de rien. C’est ainsi que Jude dès l’âge de onze ans savait qu’elle suivrait les traces de son père et si quelques professeurs espéraient le contraire, il ne fallait pas marcher contre son destin. Depuis son plus jeune âge, la mort elle l’a connaît, l’a côtoie. A Poudlard, la Davidson n’était pas considéré comme une peste parmi tant d’autre mais comme la véritable garce qu’il fallait éviter. Après avoir passé ses Aspics, elle améliora sa particularité de Fourchelangue qu’elle avait depuis toute petite. Aucun reptile ne lui faisait peur et maintenant tous lui obéissait au doigt et à l’œil. Mais Asarine devint la plus fidèle, celle qui serait à elle pendant plusieurs années, la servant. Avec son poison mortel pour tous, c’était une alliée redoutable et Jude le savait.

D’ailleurs, Jude avait posé sa vipère au sol la laissant achever le travail. Il faut dire qu’un élève n’était pratiquement pas grand-chose pour la jeune femme. Des gens de ministères, Aurors, Ordre du phénix bref du beau monde mort par ce couple redoutable. Cette dernière souriait doucement ne sachant pas ce qui allait arriver. Le Gryffondor tourna en boule sur le côté et lança :

« VIPERA EVANESCA!!!»

Ne jamais toucher à Asarine, une règle primordiale car de toute façon cela vous offrait une bonne séance de torture dont vous souviendrez toute votre vie. Asarine disparut en même temps que le sourire de Jude. Celle-ci prit sa baguette, prête à régler son compte à ce garçon si impotent. Mais il lança un autre sortilège :

« STUPEFIX!!»

Un petit mouvement de Jude lui permit d’éviter le sort, de toute façon ce dernier était faible, aussi faible que pouvait le faire un enfant de onze ans. La cigarette qu’elle tenait dans sa main gauche, Jude la fit tomber et l’écrasa du bout de son talon. Pointant sa baguette sur l’élève, elle lança l’un de ses sortilèges préférés :

« Endoloris ! »

Bien entendu, Jude ne rata pas sa cible et elle s’amusait maintenant à le voir gesticuler au sol tellement la douleur était forte et que cela rendait chaque personne qui l’eut malade. Puis, elle pointa le sol, murmurant le sort lui permettant de faire revenir sa compagne préférée. Quelques secondes plus tard, la vipère en question siffla en signe de mécontentement et Jude lui répondit en fourchelangue :

« Ne t’inquiète pas ma belle, on ne va pas le laisser s’en sortir. »

Puis elle s’adressa au malheureux entrain de souffrir, lui murmurant à l’oreille :

« Touche encore une fois, une dernière fois à Asarine et je te laisserai tellement en piteux état que tu aurais préféré mourir plutôt que d’avoir à subir les tortures que je peux te faire. Tu seras tellement mal, que la mort pour toi serait quelque chose de doux et reposant … mais je te laisserai en vie afin que tu puisses comprendre ta douleur jusqu'à la fin de tes jours… »

Puis, elle voulait lancer un autre sortilège mais la mangemorte sentit une autre présence derrière elle, se retournant, elle laissa l’autre agoniser avant de lui donner le coup de grâce. Vous ne pouvez pas savoir la surprise qu’elle eut se retrouvant face à celle qu’elle devait tuer et à qui elle laissait le temps de souffrir un peu avant. Du haut de ses dix sept ans, Kate Copered était bien là, devant la mangemorte la regardant de ses yeux bleus qui exprimait bien tout l’amour qu’elle n’éprouvait pas pour Jude. Cette dernière, un sourire aux lèvres lui dit :

« Kate ! Cela faisait tellement longtemps ! Tu nous rejoins à cette petite fête privée ? »

Faisant quelques pas vers la Copered, cette dernière ne bougea pas d’un poil. Opium était comme à son habitude à côté d’elle et était tout aussi magique qu’était Asarine. La Gryffondor ne faisait aucun mouvement mais elles se connaissaient tellement maintenant que Jude savait qu’elle pourrait réagir à chaque attaque lancée de sa part. C’est ainsi qu’elle lui dit :

« Tiens, n’oublie pas ton cadeau de bienvenue .... Sectumsempra ! »

Un rayon noir sortit de la baguette de Jude …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate S. Copered
Membre du staff neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 391
 g e : 25
H u m e u r : Changeante
G r o u p e ( s ) : Modote et gryffondor ! Pour le meilleur et pour le pire x)
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 15/02/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 955

MessageSujet: Re: In the End - Flashback [Fe]   Lun 1 Juin - 11:34

Il faisait tard, entre le jour et la nuit, le seul moment où l’on peut voir le soleil dans toute sa splendeur. Tout le monde était à Poudlard surement entrain de manger encire de bons plats fait par des elfes de maisons, tout le monde ? Non, presque tout le monde. Kate était dans sa chambre, habillée comme à son habitude avec un haut gris et un jean’s. Ses cheveux aussi noirs que l’ébène tombaient sur ses épaules doucement. Prenant un manteau moldu dans son placard, elle l’enfila car la jeune femme avait décidé de faire un petit tour. Bizarrement, elle se sentait agité comme si un mauvais tour allait se jouer et donc pour s’éclaircir les idées, il n’y avait rien de mieux qu’un tour dans les rues désertes de Pré-Au-Lard. Il faut dire que depuis que la Veuve noire avait le contrôle sur Poudlard, les commerçants n’osaient pas ouvrir tard et les quelques élèves fugueurs de Poudlard restaient dans le château à savoir comment se venger de ces saletés de mangemorts. Mais pour la Copered, il en fallait plus pour qu’elle renonce à ses ballades nocturnes, il aurait fallut la forcer par je ne sais quel moyen pour qu’elle arrête.

C’est ainsi qu’elle passa par le tableau de la grosse dame, Opium la suivant comme toujours ; Elle avait glissé sa baguette dans sa poche car si elle savait transplaner, il valait mieux prendre ses précautions surtout si elle venait à rencontrer un mangemort qui n’aurait aucune pitié envers elle et qui l’enverrait surement chez Jude. Depuis que sa ‘maître’ avait pris le contrôle de Poudlard, Kate n’arrêtait pas de la croiser et Jude savait très bien comment la faire souffrir à petits feux. Elle savait très bien que la jeune femme ne l’a tuerait pas si facilement sinon cela serait déjà fait depuis longtemps. Non, elle voulait que la rouge et or ait sa vie détruite, qu’il ne reste plus que de la fumée d’une vie à moitié vécue. Au début la jeune femme s’inquiétait pour son oncle mais il savait très bien se battre et être la nièce d’un homme pareil la rendait très fière.

Quelques dizaines de minutes plus tard, la Gryffondor était dehors à l’air frais et apparemment heureuse de décompresser de cette manière. Il faut dire que si elle avait été éduqué par son oncle Joshua à être une jeune femme et cultivée, personne ne pouvait l’en empêcher d’être si sauvage et libre. Jamais elle ne pourrait travailler dans un bureau, c’est l’une des raisons qui font que la jeune femme est beaucoup plus à l’aise en travaux pratiques qu’en théorie. Oui elle aime écrire mais pour son plaisir et non pour écrire des lignes et des lignes sur une révoltes de gobelins qui eut il y à cent ans en Irlande.

Cela faisait bien un quart d’heure qu’elle se baladait ainsi, espérant ne rencontrer personne mais ce ne fut pas le cas. Kate entendit une voix qu’elle connaissait si bien, une voix féminine et qui pourtant sûre d’elle, la voix de Jude Davidson.


«
Touche encore une fois, une dernière fois à Asarine et je te laisserai tellement en piteux état que tu aurais préféré mourir plutôt que d’avoir à subir les tortures que je peux te faire. Tu seras tellement mal, que la mort pour toi serait quelque chose de doux et reposant … mais je te laisserai en vie afin que tu puisses comprendre ta douleur jusqu'à la fin de tes jours… »

Prenant la rue qui était à côté, Kate se retrouva sur une place où se trouvait sa pire ennemie vêtue élégamment comme à son habitude. A ses pieds se trouvait un garçon qui ne devait pas être très âgé qui agonisait surement après un Doloris. Il était à Poudlard et apparemment de sa maison à en jugé par son blason. Kate savait très bien que Jude pouvait tuer mais comme à son habitude, elle fera tout pour qu’il vive, même si avec Jude cela était une partie difficile qui s’annonçait. Mais la mangemorte en question avait apparemment compris que quelqu’un était derrière, c’est ainsi qu’elle se retourna avec un sourire aux lèvres ne parlant pas pendant quelques minutes. Chacune détestait l’autre avec une haine de tout ce qui pouvait y avoir entre deux femmes et croyez moi c’est quelque chose. Kate la regardait avec un regard à faire froid dans le dos, Jude était l’une des privilégiés de ce regard et elle se savait. Puis elle prit enfin la parole :


«
Kate ! Cela faisait tellement longtemps ! Tu nous rejoins à cette petite fête privée ?»

Puis la mangemorte fit quelques pas en sa direction, Opium commençait à montrer ses longues canines de loup et Kate resserra doucement sa prise autour de sa baguette. Cependant elle ne fit aucun pas en arrière, non rester ainsi était la meilleure chose à faire pour montrer à cette fourchelangue qu’elle n’avait pas peur d’elle. Alors qu’elle s’arrêtait, Kate vit enroulée autour de sa jambe, Asarine la vipère qui pouvait tuer n’importe qui avec son poison et qui avait une rapidité assez incroyable. Oui ? le couple était bien devant elle, parlant à son tour la rouge et or montra le garçon :

«
Laisse le tranquille Jude, il ne t’as rien fait. Après tout tu me veux et je suis là je ne vois pas ce que tu veux de plus ? Il n’a que Onze ans. »

Bien entendu Kate savait que cela ne servirait à rien car une victime de Jude ne piteuse état était une victime qui allait mourir. Mais elle fera tout pour que cela n’arrive pas espérons juste qu’elle sorte de cette bataille avec pas trop de séquelles. Puis Jude pointa sa baguette sur l’attrapeuse et dit une dernière phrase :

«
Tiens, n’oublie pas ton cadeau de bienvenue .... Sectumsempra ! »

Kate lança un Protégo de sa baguette, la protégeant de ce sort qui aurait put lui faire tant de mal. Puis laissant sa baguette pointé sur la mangemorte, Kate lui dit :

«
Non merci, c’est bien aimable mais je refuse, c’est trop pour moi ! Immobilus ! »

_________________

Serre moi encore serre moi, jusqu'a etouffer de toi ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.futur-harry-potter-rpg.com/fiches-personnages-f9/just
Shawn Andrews
Progressiste
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 55
 g e : 27
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 12/08/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 1200

MessageSujet: Re: In the End - Flashback [Fe]   Lun 1 Juin - 23:31

Shawn attendait patiemment aux trois Balais depuis près d'un quart d'heure, assis au comptoir tout en sirotant un verre de bièraubeurre. Le Serdaigle avait conscience que son petit frère n'était pas comme lui et c'était bien normal, il ne se rappelait pas vraiment de la nuit où ils avaient perdu leurs parents après tout. Mais lui... il s'en souvenait.

Il n'oublierait jamais cette froide nuit de décembre, pendant laquelle ses parents avaient été assassinés et surtout pendant laquelle lui et Mark avaient failli perdre la vie. Il n'oublierait jamais les rires sadiques des mangemorts qui les avaient attaqués, ni les regards déments de ceux qui avaient ôté leurs masques...

C'est alors qu'il se rendit compte que son bracelet d'argent vibrait à son poignet. Mark était en danger!

Déposant une poignée de pièces sur le comptoir, le jeune Andrews se précipita à toute vitesse là où le bracelet le dirigeait. Ce dernier pulsait de plus en plus fort, ce qui signifiait que le danger auquel faisait face son petit frère était probablement terrifiant.

Arrivant à un carrefour, il entendit des éclats de voix et courut dans cette direction. Au détour de cette rue, il aperçut deux femmes qui se faisaient face. L'une d'elles était probablement une élève de Poudlard, de la maison Gryffondor s'il reconnaissait bien son blason et l'autre... l'autre, vêtue en rouge et noir, puait littéralement la magie noire.

Mais ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il aperçut la silhouette allongée sur le sol, convulsant encore des effets d'un Doloris...

Sans réfléchir, il se rua en direction de son frère... pour voir une vipère se mettre sur son chemin. Sentant la colère bouillir au plus profond de lui, il savait qu'il n'avait pas de temps à perdre avec cet animal s'il voulait avoir une chance de sauver son frère.

Souviens-toi qu'il faut le vouloir... il faut avoir la volonté de faire souffrir

Le spectacle de son petit frère agonisant était plus que suffisant pour qu'il ait envie de faire souffrir ce satané reptile. Concentrant sa haine et sa magie dans sa baguette, il opta pour la manière la plus radicale.

- Sectumsempra!! Pensa-t-il avec force.

Le sortilège informulé toucha le serpent de plein fouet, le lacérant sur presque toutes la surface de son corps. N'accordant aucune attention au reptile dont les profondes coupures saignaient abondamment, il se contenta d'exécuter un puissant sortilège d'expulsion qui envoya voltiger la vipère ensanglantée à plusieurs dizaines de mètres.

S'agenouillant auprès de Mark, le Serdaigle l'attira doucement contre lui. Le garçon était mal en point et devait avoir subi un Doloris particulièrement puissant pour qu'il s'agite de cette manière. Le garçon rouvrit finalement les yeux, ses prunelles terrifiées se relaxant légèrement en le reconnaissant.

- Sh...Shawn... je... je suis désolé...
- Chut. Ne parle pas, il faut économiser tes forces. Lui murmura l'aîné d'une voix douce.
- J'ai... j'ai essayé... de l'affronter... mais elle... elle... trop rapide... j'ai si mal, Shawn...
- Tout va s'arranger, ne t'en fais pas. Tout va s'arranger... Continua-t-il de lui répéter, d'une voix apaisante.
- Merci... grand frère...

Et le garçon s'évanouit, incapable de rester éveillé plus longtemps. Déglutissant avec difficulté, Shawn plaça un sortilège de stase sur le corps de son frère, afin de la maintenir dans un état stable jusqu'à ce qu'il puisse appeler des secours.

Mais pour le moment, il avait autre chose à faire... comme le lui susurrait la haine qui s'était emparée de son coeur. Une mangemort s'était attaquée à son frère et l'avait torturé... et elle semblait y avoir pris du plaisir, comme ceux qui avaient torturé et tué leurs parents.

Se relevant lentement, le jeune homme porta son regard sur celle qu'il savait être l'agresseur de son frère, celle qui venait de le torturer sans pitié. Faisant jaillir des étincelles de lumière dans le ciel, autant pour signaler sa présence aux Aurors que pour relâcher une partie de la tension qui l'habitait, Shawn sentait l'appel de la magie noire... et pour la première fois, il décida de l'utiliser sans retenue sur un autre être humain... enfin, si l'on pouvait considérer cette aberration de la nature comme un être humain.

- Confrigo! Pensa-t-il avec force.

Le sortilège informulé manqua de peu la mangemort, qui l'esquiva dans un réflexe, et vint percuter le mur derrière elle. Ce dernier explosa en mille morceaux, répandant flammes et éclats rocheux tout autour de la femme.

Celle-ci semblait avoir enfin remarqué sa présence, au vu du regard haineux qu'elle lui adressait. Elle ne suscita toutefois comme seule réaction qu'un regard au moins tout aussi chargé de haine chez l'adolescent.

- Tu ne viens pas te battre, fillette ? Ou bien ne t'attaques-tu qu'aux première année tellement tu es lâche!

Tout en prononçant ces paroles, il avait lancé un sortilège de Feudeymon sur elle. C'était une magie extrêmement puissante et dont les flammes étaient très difficiles à contrôler. Néanmoins, le jeune Andrews s'était longtemps entraîné à l'utilisation de ce sortilège et sa détermination ce soir était sans failles.

Les flammes vivantes répondirent à ses ordres, entourant la mangemort jusqu'à l'encercler de toutes parts. L'inquisition moldue avait eu l'habitude d'immoler les mauvaises sorcières par le feu, quelques siècles auparavant. N'était-il pas normal que cette personne, probablement endoctrinée pour croire aux vieilles traditions et à la soi-disant "pureté du sang" meure à l'ancienne ?

Il continua néanmoins à se rapprocher, pointant sa baguette en direction du coeur de son ennemie.

- Je ne laisserai pas une sale garce au sang putréfié m'arracher la dernière famille qu'il me reste! REDUCTO!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Davidson
Candidate des conservateurs
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 19
 g e : 25
G r o u p e ( s ) : Je suis une candidate.
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 25/02/2009

MessageSujet: Re: In the End - Flashback [Fe]   Sam 6 Juin - 22:33

Oui, on pouvait assurément dire que Jude s'amusait, qu'elle s'amusait follement comme d'autres qui aimaient se balancer sur des balançoires sauf que dans son cas, son plaisir était tout de même un peu plus … meurtrier ? Dangereux ? Ou alors les deux à la fois. Se sentir ainsi en puissance sur quelqu'un était quelque chose qu'elle aimait particulièrement, il faut dire que les seuls ordres qu'elle recevait étaient de la Veuve en personne ou alors de son père qui était depuis de nombreuses années son mentor. En ce moment précis il est vrai qu'elle aurait put attaquer, sur attaquer et encore attaquer Kate mais la mangemorte savait parfaitement que voir ainsi un gamin souffrir sous ses yeux pouvaient lui laisser quelques séquelles. Asarine monta sur son bras et lui dit quelques douces paroles qui la rendait encore plus sûre d'elle De toute façon Asarine était une parti d'elle même, sa moitié celle que les hommes ne remplissaient qu'une nuit ou deux avant de disparaître dans un néant le plus total. Les seuls hommes avec qui elles n'avaient pas eu de relations avaient étés les mangemorts, il faut dire que tous savaient sa réputation de mangeuse d'homme et qu'ils la respectait pour son pouvoir et ainsi que son emprise qu'elle pouvait avoir si facilement. Croire qu'une pareille perle n'envoyait que quelques sorts interdits était loin d'être le cas, depuis sa sortie de Poudlard, la jeune femme avait étudié la magie noire avec soin et savait maintenant pratiquer la plupart des sorts que peu de personnes connaissaient et en était capable. Et elle s'en servait avec le plus grand plaisir et tout le monde le savait, mais revenons au moment présent.

Mark était ainsi allongé par terre se remettant doucement du sortilège qui venait de le frapper, quand à Kate.... Elle se tenait devant elle droite et la regardant droit dans les yeux sans ciller, son sortilège fut dévié bien qu'elle eut la jambe droite immobilisée pendant quelques secondes et donc dans l'impossibilité de bouger cependant rien ne le laissa paraître et elle resta ainsi de glace devant la rouge et or, pointant sa baguette devant elle, Jude s'apprêta à lancer un nouveau sortilège alors qu'elle vit au coin de la rue, un jeune homme arriver. Le voyant ainsi avec une telle fureur dans le regard, elle comprit vite qu'il avait un lien avec le pauvre petit bout de choux qui était ainsi étalé par terre. Il réagit vite, pointant sa baguette sur Asarine lançant un sortilège interdit, cependant Asarine n'est pas une vulgaire vipère que l'on peut tuer de la sorte. Vaguant à l'autre bout de la place, elle n'était plus que des morceaux de chaires éparpillées mais pas pour longtemps. Quelques paroles en fourchelangue fit réapparaitre le reptile dans son ensemble n gardant aucune trace de sa précédente mort, Jude l'expliqua bien assez tôt :

« Tu crois qu'un simple sortilège peut tuer Asarine ? Tu crois trop en toi mon petit car elle ne peut mourir, invincible tant que je vivrai et lorsque ma fin approchera alors elle ne sera plus qu'un tas de poussière. Mais ne pense pas être celui qui me fait courir a ma perte. »

Le tout dis avec un petit sourire en coin de circonstance qui font que l'on déteste encore plus le bras droit de la veuve dans ses moments là. Elle ne voulait pas attaquer, juste donner le coup de grâce au petit afin d'achever les deux autres car en manière de torture elle s'y connaissait la Davidson. Torture physique, torture mentale mais aussi sentimentale, elle savait très bien que Kate était devenue ainsi à cause de son passé et de la mort de ses parents par son propre père et elle n'éprouvait pas le moindre remord mais plus de la fierté à ce que son père avait fait, il faut dire qu'il était aussi l'une des raisons qui faisait qu'on la respectait car son passé était connu comme celui de sa fille maintenant. Le soi disant combattant s'approcha du blessé et lui murmura quelques paroles avant que ce dernier ne s'évanouisse, mais il y eu assez de temps pour Jude afin de comprendre qu'ils étaient tous les deux des frères de sang. Elle n'avait pas eu cette chance ou ce malheur, d'un côté avoir eu un grand frère ne l'aurait pas dérangé mais maintenant elle pouvait être la digne héritière de sa famille et Jude le savait sur le bout des doigts. Puis se retournant, le jeune homme lança un autre sortilège informulé mais que voulez vous lorsque l'on est habitué aux combats, éviter un sort que le 'Confrigo' devient d'une facilité étonnante. On aurait dit qu'avec ses facultés de fourchelangue la mangemorte avait aussi acquis les facultés du serpent telle que l'agilité qui lui était propre. Mais il fallait plus pour lui montrer qu'il était bien là a se battre contre elle. Lui lançant un léger regard de défis, elle l'invitait à continuer de lancer les sortilèges sachant que chacun de ses prochains gestes étaient tout à fait maitrisés et fait avec la plus grandes des précisions. Puis il dit une phrase qui était même si elle n’était pas du gout de la mangemorte ne l’énerva pas. Il faut dire que pour énerver Jude il fallait plus qu’une petite insulte comme celle çi pour la sortir de ses gonds.

« Tu ne viens pas te battre, fillette ? Ou bien ne t'attaques-tu qu'aux première année tellement tu es lâche!»

Un sourire carnassier arriva sur les lèvres de la jeune femme qui fit quelques pas silencieux tout en pointant sa baguette sur le jeune garçon, Kate ou alors ce dernier qui commençait à exploser. Elle répondit :

« La lâcheté c’est les autres, ceux qui n’ont pas le courage de croire en eux, bref les faibles. Je me qualifierais plutôt de tueuse dépressive, tuer est un plaisir sur n’importe qu’elle personne. Mais le fait qu’il soit ton frère le rend beaucoup plus intéressant que de te tuer toi-même. Donc maintenant, petit boutonneux laisse moi tranquille si tu veux que ton frère vive. »

Cela n’était pas du tout une menace, non juste une vérité qu’elle annonçait ainsi sans prendre de gants mais pas en le disant avec une voix qui montrait que la mangemorte n’était pas n’importe qui. Que voulez-vous, l’éducation c’est quelque chose que l’on n’oublie pas ! Puis il lança un autre sortilège de Feudeymon, mais si la jeune femme savait faire des tortures tout un art, elle savait y résister et quelques flammes aussi magiques mais elle lança un ‘Ventus’ afin qu’elles ne l’atteignent pas trop vite. Puis il lança un Réducto dont elle se protégea avant de transplaner quelques mètres plus loin près du corps encore inanimé du jeune garçon. Jude regarda quelques secondes celui qui la défiait avant de lancer un sortilège :

« Incarcerem ! »

Le corps fut ligoté par des lianes survenant de nulle part et l’encerclant sans trop le serrer, mais croire qu’elle s’arrêterait à ce simple sort était mal la connaître :

« Serpensortia silva ! »

Un sort peu connu de magie noire, il faut dire que tous les dérivés de sortilège sur les serpents, elle les connaissait et celui-ci était l’un d’eux. Les lianes qui entouraient le garçon étaient maintenant devenues vertes puis des serpents tous les uns les plus venimeux que les autres. Certes ils n’étaient pas aussi dangereux qu’Asarine mais croyez moi que lorsqu’une douzaine de serpents est aux ordres d’une fourchelangue telle que Jude cela peut faire très mal. Chaque serpent était dressé, regardant la mangemorte certains en sifflant mais tout en sachant qu’ils ne feraient aucun mal à la jeune femme. Puis en fourchelangue, elle leur demanda d’attaquer sans relâche le corps qui dans quelques secondes serait sans vie. Puis se retournant vers l’assemblée elle ne dit :

« Maintenant si vous voulez m’excuser j’ai d’autres choses plus intéressantes à faire que de voir pleurnicheries et tout le reste. A plus tard ! »

De cette phrase elle disparut en transplanant mais cependant cela ne fut pas fini, elle réapparut derrière la Gryffondor en lui chuchotant à l’oreille :

« Je ferais souffrir tous ceux que tu aimes et que tu connais, soit en certain ma petite Copered…»

Et c’est ainsi qu’elle disparut dans la pénombre en compagnie de ses serpents.


Réponds et je reponds avec Kate !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In the End - Flashback [Fe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
In the End - Flashback [Fe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: Pré au Lard-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit