AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kendra Zalinsky
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 32
 g e : 37
H u m e u r : Je vois la vie en bleue
G r o u p e ( s ) : Neutre
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 05/08/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Jeu 6 Aoû - 0:07

Posant ses yeux sur sa montre, Kendra hâta le pas. Elle avait un rendez-vous et serait bientôt en retard si elle ne s'activait pas. Elle entra dans le Chaudron Baveur et se dirigea vers l'arrière salle. Bien que arrivée depuis peu de temps à Londres, la demoiselle avait déjà mémorisée le passage. Après tout pour passer innaperçue, il fallait faire comme si elle était une habituée.

Le passage se refermant derrière miss Zalinsky, elle regarda autour d'elle. Comme à chaque fois qu'elle arrivait sur le chemin de Traverse, elle était surprise par le nombre de personne qui y circulait. Qu'on soit en week-end ou en semaine, la rue était toujours pleine. Soupirant un bon coup, la jeune femme se fraya un chemin jusqu'à la banque si connue Gringott. S'arrêtant sur le palier, elle leva la tête vers l'imposante devise affichée juste au dessus.

« Entre ici étranger si tel est ton désir
Mais à l'appât du gain, renonce à obéir,
Car celui qui veut prendre et ne veut pas gagner,
De sa cupidité, le prix devra payer.
Si tu veux t'emparer, en ce lieu souterrain,
D'un trésor convoité qui jamais ne fut tien,
Voleur tu trouveras, en guise de richesse,
Le juste châtiment de ta folle hardiesse. »


Oui elle entrait pour avoir de l'argent mais seulement pour pouvoir améliorer la boutique de "La Ménagerie Magique". Poussant enfin la porte, Kendra entra dans la banque, avec quand même une appréhension. Il y avait déjà beaucoup de monde alors que la matinée était à peine entammée. S'avançant vers l'un des comptoir elle se présenta et annonça le but de sa venue. Le gobelin lui demanda d'attendre et lui désigna les chaises . Keny était bien contente de s'asseoir un peu. Elle s'était tellement dépêcher qu'elle avait mal partout. Voilà ce que c'était de vouloir courir alors qu'elle n'en avait pas le droit de par son état ... Baissant les yeux sur sa robe, elle caressa le ventre déjà bien arrondi qui annonçait bientôt la venue d'un petit être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-personnages-f9/
Thomas Anderson
Candidat des progressistes
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 11
 g e : 29
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 01/06/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 3200

MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Jeu 6 Aoû - 21:32

Il était encore tôt lorsque Thomas transplana sur le Chemin de Traverse, non loin de l'entrée de Gringotts. Ayant plusieurs affaires urgentes à régler avec les gobelins, le chef du Département de la Justice Magique avait décidé de prendre un jour de congé. Après tout, même si l'entrevue ne lui prendrait qu'une partie de la matinée, peut-être pourrait-il prendre un peu de repos dans l'après-midi, ou essayer de voir son fils...

Dean. A chaque fois qu'il croisait le regard de l'adolescent, il revoyait dans ses orbes noisette les yeux de sa mère, de Claire. C'était fou à quel point elle lui manquait, même treize ans après sa mort. Ils n'avaient peut-être été mariés qu'un an, et n'étaient sortis ensemble peut-être trois ou quatre ans mais malgré ça, il avait l'impression de l'avoir connue toute sa vie.

Malheureusement, sa perte avait été un choc tellement traumatisant pour l'ex-Auror qu'il n'avait pas été en mesure d'élever son fils lui-même. A la place, il avait laissé cette tâche à sa mère, Sophia ainsi qu'aux parents de Claire. Il était également conscient que Julian avait gardé un œil sur lui, aidant à son éducation du mieux qu'il pouvait.

Toutefois, si Thomas avait effectivement des regrets vis-à-vis de son fils, il ne pouvait pas les laisser le détourner de ce qui importait à l'heure actuelle. La situation était idéale pour l'aboutissement de deux années de projets et bientôt, il occuperait peut-être enfin le poste qui lui permettrait de changer ce pays, et ses habitants.

Faisant son chemin à l'intérieur de la banque, il salua plusieurs gobelins qui le saluèrent en retour avant de pénétrer dans l'une des sections de Gringotts qui n'était pas accessible au public. Arrivant jusqu'à un couloir désert, il ouvrit d'une des nombreuses portes qui s'y trouvait et pénétra ainsi dans une nouvelle pièce.

Il s'agissait d'un bureau, de dimensions des plus confortables pour un humain et certainement plus que nécessaires pour un gobelin. Car c'était effectivement un gobelin qui s'y trouvait, assis sur une haute chaise, le nez penché sur des parchemins. Lorsqu'il aperçut l'humain, le petit être vert lui adressa un sourire presque carnassier, l'équivalent d'un sourire amical chez les gobelins.

- Bonjour, Thomas. Vous êtes ponctuel, comme à l'accoutumée. Déclara le gobelin, de sa voix profonde et guturale.

- Bonjour, Gripsec. Est-ce que vous avez de bonnes nouvelles pour moi? L'interrogea en retour le chef de département d'un ton égal.

Pour toute réponse, le gobelin sortit un parchemin d'un des tiroirs de son bureau et le tendit au sorcier, qui le parcourut du regard en l'espace de quelques secondes. Sans esquisser l'ombre d'un sourire, le progressiste se contenta de hocher la tête avant de reprendre la parole.

- Etes-vous sûr de la véracité de ces engagements ?

- Nous autres gobelins ne parions pas sur des valeurs hasardeuses, et c'est bien pour cela que nous vous appuyons, Thomas Anderson. N'eussiez-vous pas été recommandé par Jarod Goldsmith, Gringotts n'aurait pas soutenu votre campagne.

- Je comprends... combien du pourcentage d'indécis voteront en faveur de Jarod au final?

- Un peu plus de la moitié, ce qui donnera à Dagnir entre 70 et 72% des voix au total, soit suffisamment pour obtenir le contrôle de l'école. C'est une chance que vous autres humains soyez aussi... réceptifs à l'or et aussi soucieux de votre réputation. Répondit simplement Gripsec dans un nouveau sourire, dévoilant ses dents blanches et aiguisées.

Thomas se contenta d'acquiescer, parfaitement conscient de la véracité des paroles du gobelin. Les humains, et les sorciers ne faisaient pas exception, étaient naturellement attirés par l'argent et n'hésitaient pas à se salir les mains pour en obtenir. Etant né riche, Anderson n'avait jamais ressenti l'appel de l'or, et s'était contenté de préserver l'héritage familial en gagnant son propre pain.

Le sorcier se leva, serra la main du gobelin et était sur le point de partir lorsque la voix du gobelin s'éleva à nouveau.

- Oh, un petit détail, qui n'a rien à voir avec nos affaires. Une femme... charmante, selon vos critères, du nom de Kendra Zalinsky, cherche à obtenir un emprunt pour sa boutique, une... ménagerie magique. Je crois me souvenir que Jarod raffole de ce genre de petits investissements, souvent porteurs d'avenirs. Peut-être devriez-vous lui en toucher un mot ? Demanda Gripsec, tenant dans sa main un cliché de la femme en question.

- Je vois... comme Gringotts n'est pas du genre à oser les investissements hasardeux, vous les recommandez à vos associés ? Charmant... Rétorqua Thomas d'un ton presque railleur.

Le gobelin laissa échapper un rire gutural alors qu'Anderson refermait la porte derrière lui. Réfléchissant aux possibilités d'un tel investissant alors qu'il faisait le chemin en sens inverse pour retourner au hall principal, le progressiste ne prit sa décision qu'en arrivant dans le hall en question.

Il aperçut la jeune femme à l'un des guichets, attendant le retour d'un responsable gobelin tout en caressant son ventre d'un air rêveur. Un ventre... arrondi par une grossesse.

La gorge de Thomas se serra alors qu'une image se superposait devant ses yeux. L'image d'une jeune femme rayonnante, qui venait de poser sa main sur son ventre pour qu'il puisse sentir cette nouvelle vie grandir en elle, une vie qu'ils avaient créé tous les deux... une vie dont ils ignoraient alors qu'elle couterait celle de la jeune femme en question pour exister.

Ravalant ses souvenirs dans les abysses de sa mémoire, il s'avança vers la jeune femme d'un pas assuré, un léger sourire flottant sur ses lèvres. Lorsqu'il fut arrivé à sa hauteur, il inclina légèrement la tête avant de prendre la parole.

- Bonjour miss Zalinsky, je suis navré de vous importuner mais on m'a informé que vous n'aviez aucune chance d'obtenir les fonds nécessaires auprès des gobelins. Ils ont toutefois jugé bon de m'informer de votre situation et de vous proposer un autre investisseur, certes pas gobelin mais plus que recommandable. Oh, j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Anderson, Thomas Anderson. Enchanté.

Et sur ces derniers mots, le progressiste avait pris délicatement la main de la jeune femme dans la sienne, la portant à ses lèvres pour y déposer un baiser de courtoisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendra Zalinsky
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 32
 g e : 37
H u m e u r : Je vois la vie en bleue
G r o u p e ( s ) : Neutre
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 05/08/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Jeu 6 Aoû - 23:02

La jeune femme attendait déjà depuis plusieurs minutes et ses yeux parcouraient régulièrement la salle à la recherche de ... et bien de rien du tout. Juste pour passer le temps. Parfois quelqu'un passait prête d'elle et la jeune femme sentait une pointe de méfiance lui étreindre le coeur. Depuis la mort de Sven, Kendra était constament sur ses gardes et n'accordait pas sa confiance si facilement.

Bonjour miss Zalinsky, je suis navré de vous importuner mais on m'a informé que vous n'aviez aucune chance d'obtenir les fonds nécessaires auprès des gobelins. Ils ont toutefois jugé bon de m'informer de votre situation et de vous proposer un autre investisseur, certes pas gobelin mais plus que recommandable. Oh, j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Anderson, Thomas Anderson. Enchanté.

Kendra se redressa d'un bond en entendant cette voix si proche. Perdue dans ses pensées, elle n'avait pas entendu l'homme se rapprochait. Levant les yeux vers son interlocuteur, elle écouta sa voix en silence, retenant un cri de stupeur à l'évocation du refus de son emprunt. Sans celui-ci, elle ne pourrait jamais apporter une vie décente à son enfant.

Mais ... mais ... Qui vous a dit ça ? Je ...

Les mots, plus qu'hésitant, de la jeune femme avaient du mal à sortir. Elle se retenait de laisser couler des larmes, Larmes qui venaient beaucoup trop facilement à son goût depuis quelques temps. Le baise-main du jeune homme lui fit prendre conscience de son impolitesse envers un homme plutôt charmant.

Excusez-moi, je suis surprise de votre arrivée. Je suis Kendra Zalinsky, enchanté de faire votre connaissance monsieur Anderson. Je ... Pourrais-je savoir en quoi vous pourriez m'aider ? Si Gringott me refuse l'emprunt, je me verrais probablement obliger de mettre la clé sous la porte. Et ... je doute que quelqu'un ose investir dans un simple magasin tenu par une femme étrangère et qui plus est, enceinte !

Sa voix tremblait un peu, laissant transparaitre des accents français. Elle posa sa main sur son ventre en guise de protection, et se mit à sourire doucement sous les coups de pieds que lui donnait le bébé. Celui-ci était en pleine forme par rapport à sa mère qui commençait à fatiguer sous le poids des responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-personnages-f9/
Thomas Anderson
Candidat des progressistes
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 11
 g e : 29
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 01/06/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 3200

MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Ven 7 Aoû - 0:28

Mais ... mais ... Qui vous a dit ça ? Je ...

La jeune femme sembla sincèrement surprise par ses propos, preuve que les gobelins ne l'avaient pas encore informé de leur refus et d'ailleurs des larmes ne tardèrent pas à s'écouler le long de ses joues diaphanes. Elle sembla néanmoins se ressaisir parce qu'elle reprit la parole d'une voix plus affirmée bien qu'encore tremblante, qui trahissait son accent français.

Excusez-moi, je suis surprise de votre arrivée. Je suis Kendra Zalinsky, enchanté de faire votre connaissance monsieur Anderson. Je ... Pourrais-je savoir en quoi vous pourriez m'aider ? Si Gringott me refuse l'emprunt, je me verrais probablement obliger de mettre la clé sous la porte. Et ... je doute que quelqu'un ose investir dans un simple magasin tenu par une femme étrangère et qui plus est, enceinte !

Tout en déclamant ces mots, elle avait porté une main à son ventre. Un léger sourire égaya même son visage alors que le fœtus semblait lui donner de petits coups de pieds. Encore une fois, cela lui rappela une scène ô combien familière mais qu'il préféra laisser de côté pour se concentrer sur le présent.

Esquissant un sourire tendre, il l'enjoignit à le suivre vers l'extérieur pour qu'ils puissent discuter. Conscient de l'état de grossesse avancé de la jeune femme, il fit venir une calèche dans laquelle ils montèrent tous les deux. Une fois confortablement installés, il s'adressa au chauffeur.

- Conduisez nous jusqu'à la ménagerie magique, je vous prie.

La calèche démarra doucement et Thomas décida de jouer franc jeu avec la jeune femme tout en ne la brusquant pas.

- Gringotts est certes la seule banque sorcière britannique mais comme je vous le disais, elle n'est pas la seule à pouvoir vous procurer de l'argent. Mon ami en question s'appelle Jarod Goldsmith. C'est un riche homme d'affaires qui possède des parts dans un certain nombre de commerces du Chemin de Traverse et qui a même aidé au lancement de plusieurs d'entre eux.

Conjurant un certain nombre de parchemins, ainsi que plusieurs revues financières sorcières qu'il tendit ensuite à la jeune femme, Thomas reprit d'un ton plus doux.

- Votre situation semblait trop risquée pour les Gobelins mais je pense que Jarod sera prêt à tenter le pari. En échange de l'argent qu'il va vous procurer pour remettre en état le magasin ainsi que pour acquérir les fournitures et animaux dont vous aurez besoin, il vous demandera sûrement une partie du capital de votre magasin et peut-être un remboursement d'une partie de la somme que vous lui devrez mais sur le long terme et ce, sans intérêts. C'est le genre d'hommes qui préfère encourager les jeunes entrepreneurs plutôt que de les laisser livrés à eux-mêmes, surtout ceux dans votre position.

Son regard se posa ensuite sur le ventre arrondi sur la jeune femme et une lueur de tendresse passa brièvement dans ses yeux verts. Pourquoi diable faisait-il le parallèle entre cette inconnue et Claire ? Même s'il y avait un air de ressemblance... Non, il ne devait pas penser à ça.

- Si vous avez besoin d'aide, il est possible que Jarod vous permette d'employer quelques uns de ses elfes de maison. Toutefois, ceux-ci sont libres et ont choisi de le servir. Ils devront donc être traités avec respect comme s'ils étaient humains. Je sais que ça peut vous sembler étrange mais je peux vous assurer de l'honnêteté de Goldsmith. Le reste ne dépend que de vous, miss Zalinsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendra Zalinsky
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 32
 g e : 37
H u m e u r : Je vois la vie en bleue
G r o u p e ( s ) : Neutre
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 05/08/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Ven 7 Aoû - 1:16

Malgré sa méfiance envers les étrangers, personne qu'elle-même était sur le territoire Anglais, Kendra accepta de suivre Thomas. Si Gringott refusait d'accéder à sa demande mais qu'il existait une solution pourquoi ne l'écouterait-elle pas. A près tout, écouter ne voulez pas dire s'engager.

Conduisez nous jusqu'à la ménagerie magique, je vous prie.

Aider par le jeune homme, ils montèrent dans une calèche et démarrèrent en direction de son nouveau chez-elle. Qu'il est été au courant de sa situation si rapidement voulait probablement dire qu'il avait un certain niveau dans la hiérarchie sociale Anglaise.

Gringotts est certes la seule banque sorcière britannique mais comme je vous le disais, elle n'est pas la seule à pouvoir vous procurer de l'argent. Mon ami en question s'appelle Jarod Goldsmith. C'est un riche homme d'affaires qui possède des parts dans un certain nombre de commerces du Chemin de Traverse et qui a même aidé au lancement de plusieurs d'entre eux.

Miss Zalinsky écouta avec beaucoup d'interêt le portrait que Thomas brossait d'un certain homme d'affaire. D'ailleurs les parchemins, qu'il lui montra et qu'elle parcourut des yeux, paraissaient très réaliste. Mais Kendra était bien placée pour savoir qu'il ne fallait pas se fier aux apparences.

Votre situation semblait trop risquée pour les Gobelins mais je pense que Jarod sera prêt à tenter le pari. En échange de l'argent qu'il va vous procurer pour remettre en état le magasin ainsi que pour acquérir les fournitures et animaux dont vous aurez besoin, il vous demandera sûrement une partie du capital de votre magasin et peut-être un remboursement d'une partie de la somme que vous lui devrez mais sur le long terme et ce, sans intérêts. C'est le genre d'hommes qui préfère encourager les jeunes entrepreneurs plutôt que de les laisser livrés à eux-mêmes, surtout ceux dans votre position.

La jeune femme roula les parchemins et les redonna à son propriétaire tout en essayer de calculer mentalement si elle y gagnerait quelque chose à tenter cette aventure. C'était vraiment intéressant et en plus elle n'avait aucune autre solution, du moins pas en tête à ce moment précis.

Si vous avez besoin d'aide, il est possible que Jarod vous permette d'employer quelques uns de ses elfes de maison. Toutefois, ceux-ci sont libres et ont choisi de le servir. Ils devront donc être traités avec respect comme s'ils étaient humains. Je sais que ça peut vous sembler étrange mais je peux vous assurer de l'honnêteté de Goldsmith. Le reste ne dépend que de vous, miss Zalinsky.

Kendra croisa ses jambes tranquillement et posa ses mains sur ses genoux tandis qu'elle regardait Thomas dans les yeux, un léger sourire sur les lèvres.

Je dois avouer que tout cela est très tentant. Mais certains points ne sont pas assez clair. Premièrement, vous … pensez … que ce … Jarod pourrait être intéressé par ma situation mais vous n'en êtes pas sûr. Deuxièmement, je vous apparais peut-être comme une jeune femme douce et sans défense mais il n'en est rien de tel. Troisièmement, j'ai toujours tout fait par moi-même donc employer un elfe n'est pas dans mes projets d'où qu'il vienne. Et … Quatrièmement vous me parlez de l'honnêteté de Monsieur Goldsmith mais qu'en est-il de la votre ?

S'adossant calmement Kendra tentait de se calmer. Cette discussion n'avait rien de … sorcier en apparence mais la jeune femme n'avait plus fait confiance à personne depuis … la mort de Seven près de 3 mois plus tôt. Aussi était-elle très méfiante envers tout le monde et encore envers des personnes qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-personnages-f9/
Thomas Anderson
Candidat des progressistes
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 11
 g e : 29
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 01/06/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 3200

MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Ven 7 Aoû - 23:37

Je dois avouer que tout cela est très tentant. Mais certains points ne sont pas assez clair. Premièrement, vous … pensez … que ce … Jarod pourrait être intéressé par ma situation mais vous n'en êtes pas sûr. Deuxièmement, je vous apparais peut-être comme une jeune femme douce et sans défense mais il n'en est rien de tel. Troisièmement, j'ai toujours tout fait par moi-même donc employer un elfe n'est pas dans mes projets d'où qu'il vienne. Et … Quatrièmement vous me parlez de l'honnêteté de Monsieur Goldsmith mais qu'en est-il de la votre ?

Thomas ne put s'empêcher d'esquisser un sourire à son tour. Cette jeune femme n'avait rien d'une ingénue et c'était tant mieux si elle comptait réellement posséder une boutique sur le Chemin de Traverse.

- Concernant Jarod Goldsmith, je suis presque sûr qu'il acceptera cette idée, même s'il souhaitera vous rencontrer en premier lieu, pour définir très exactement les termes de votre engagement. Il est assez pointilleux sur les détails, et aime que les choses soient établies de manière claire et nette.

Il fit une courte pause, se remémorant le second point de la jeune femme.

- Je ne pense pas que vous soyez sans défense, et je ne voulais pas vous offenser en vous proposant de l'aide. Je pensais simplement à votre condition, qui vous rendra le travail difficile dans les semaines qui précéderont l'accouchement. En ce qui concerne mon honnêteté, il est vrai que j'ai négligé un détail sur mon identité...

Un sourire fleurit sur ses lèvres alors qu'ils passaient dans une rue où les murs étaient littéralement placardés d'affiches en tout genres représentant trois personnes : une jeune femme blonde, un jeune homme déguigandé et... Thomas.

- Comme je vous l'ai dit, je m'appelle Thomas Anderson. Je suis le Chef du Département de la Justice Magique, et accessoirement candidat progressiste aux prochaines élections. Cela vous convient-il comme garantie d'honnêteté ou voulez-vous que nous passions par le Ministère ? L'interrogea le progressiste d'un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendra Zalinsky
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 32
 g e : 37
H u m e u r : Je vois la vie en bleue
G r o u p e ( s ) : Neutre
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 05/08/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   Sam 8 Aoû - 23:29

Concernant Jarod Goldsmith, je suis presque sûr qu'il acceptera cette idée, même s'il souhaitera vous rencontrer en premier lieu, pour définir très exactement les termes de votre engagement. Il est assez pointilleux sur les détails, et aime que les choses soient établies de manière claire et nette.

Un point d'éclaircit ! De toute façon, Kendra ne s'engagerait jamais sans avoir rencontrer la personne en qui elle devrait faire un minimum confiance.

Je ne pense pas que vous soyez sans défense, et je ne voulais pas vous offenser en vous proposant de l'aide. Je pensais simplement à votre condition, qui vous rendra le travail difficile dans les semaines qui précéderont l'accouchement. En ce qui concerne mon honnêteté, il est vrai que j'ai négligé un détail sur mon identité...

Il n'avait pas tord, c'était son premier enfant, et certainement son dernier vu qu'elle était seule désormais. Elle avait peut-être l'habitude de bouger beaucoup mais elle s'était bien rendu-compte qu'elle avait de plus en plus de mal à se baisser par exemple.

Comme je vous l'ai dit, je m'appelle Thomas Anderson. Je suis le Chef du Département de la Justice Magique, et accessoirement candidat progressiste aux prochaines élections. Cela vous convient-il comme garantie d'honnêteté ou voulez-vous que nous passions par le Ministère ?

Devant les affiches électorales, Kendra resta bouche bée pendant quelques instants. Comment n'avait-elle pas pu le reconnaitre. Ces affiches prenaient des façades entières de maisons et on entendait parler que de ça !

Je ... Je suis confuse monsieur Anderson, il est vrai que j'avais vu les affiches, mais ... voyez-vous, je ne suis en Angleterre que depuis quelques semaines et je ne connais pas encore trop bien votre système politique.

La jeune femme lui lança un regard d'excuse avant de reprendre.

Je serais enchantée de rencontrer monsieur Goldsmith et, peut-être faire affaire avec lui. Quant à ses elfes, on fera le moment venu. Je n'ai pas pour habitude de me faire aider, alors laissez-moi un peu me faire à cette idée.

Se redressant de toute sa hauteur, Kendra reconnu les alentours de son magasin. Ils arrivaient ...

Pour me faire pardonner ma méprise face à vos paroles pourtant pour m'aider, accepterez-vous de venir boire un verre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-personnages-f9/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne suis pas celle que vous croyez ! (fe Thomas)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» [302] Serena Williams, je ne suis plus celle que vous avez connue [MENTALI]
» Comment retrouver celle qui vous a trahie... par le plus grand des hasards [FINI]
» Je suis arrivé ... préparez vous à pleurer 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: Londres :: Chemin de Traverse :: Gringotts-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit