AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]

Aller en bas 
AuteurMessage
Léïlan Valingaï
Membre du staff progressiste
Léïlan Valingaï

N o m b r e D e M e s s a g e s : 4727
 g e : 27
H u m e u r : super, nickel ^^
G r o u p e ( s ) : Etudiante, et victime et tueuse des Mangemorts aussi ^^
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 1660

MessageSujet: Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]   Dim 20 Sep - 20:16

C'était une journée comme les autres, une journée typiquement anglaise avec de la pluie, du vent et le froid. Il devait y avoir énormément de monde à l'intérieur du château, personnes frileuses réfugiées près du feu, ou tout du moins dans une pièce chauffée. Pourtant, je n'avais pas suivi cette facilité, préférant sortir pour éviter le monde. Dean était parti voir Jarod à sa demande, vu que celui-ci venait tout juste de s'installer dans Poudlard, et je me retrouvais donc seule. Sachant que je n'aimais pas véritablement la foule, j'avais décidé d'aller dans un lieu sans personne d'autre, et avais donc choisi la forêt interdite.

Ayant revêtu une cape imperméable noir ébène qui recouvrait mon uniforme de Serdaigle que j'avais gardé sur moi après les cours, j'étais totalement parée pour cette sortie. Ayant également caché ma baguette ainsi qu'une flûte que je conservais presque religieusement dans le dortoir, je sorts de la salle commune, vers cinq heures de l'après-midi environ. Dean ne devait rentrer qu'une heure plus tard, et il saurait où me trouver si besoin.

Ayant mis la capuche pour recouvrir mes longs cheveux ébène, il était assez difficile de savoir que c'était moi qui se risquais sous les trombes d'eau, et cela m'arrangeait : je n'avais pas besoin d'ajouter une rumeur de folie suspicieuse au nombre des rumeurs. Ma peau pâle et mon mutisme général et ma froideur faisaient déjà assez jaser comme cela. Salissant les bottes noires que j'avais enfilées, je me dépêchais d'atteindre le couvert des arbres : si j'aimais bien la pluie, y rester trop longtemps augmentait mes risques d'être malade, ce que je ne souhaitais pas. Je n'aimais absolument pas aller à l'infirmerie depuis bien trop longtemps.

A force de marcher, je réussis assez facilement à atteindre le lieu où je voyais habituellement les Sombrals. Cependant, pour le moment, il n'y en avait qu'un, assez jeune, qui leva la tête à mon arrivée et trottina jusqu'à moi. M'asseyant au pied d'un arbre, dont les branche encore feuillus me protégeant suffisamment pour que j'enlève ma capuche, je me mis doucement à le caresser, le laissant renifler mes cheveux tout en s'ébrouant. Souriant doucement même s'il m'aspergeait abondamment, je posais doucement ma tête contre son flanc.

Cependant, ce petit moment de plaisir fut interrompu par des pas qui s'approchaient du lieu où j'étais. Je sentais le poulain se raidir avant qu'il ne parte à grand galop, me sentant seul avant celui qui ne devait pas être Dean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
Membre du staff conservateur
Scorpius Malefoy

N o m b r e D e M e s s a g e s : 903
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 12/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]   Lun 21 Sep - 21:00

    Scorpius Malefoy s’était levé du bon pied. Difficile à croire certes, mais probable. En effet c’était un élan de froid qui lui avait chatouillé les narines et l’avait définitivement réveillé. Scorpius aimait le froid comme il aimait la chaleur. Bien que cela soit paradoxal. Mais il préférait tout de même le froid. Car c’était la définition de son comportement, c’était sa nature même.

    Ce jour, bien qu’ordinaire, faisait partie des jours préférés de Scorpius Malefoy. Le genre de journée qui lui réussissait, froid et méchanceté au rendez vous. Le froid dissuadait les frileux de traîner dehors et il pouvait donc aller où bon lui semble. Il avait donc passé la journée, sans presque croiser personne et les seuls à s’être risquer sur son chemin l’avait payé en humiliation. Et oui, « l’altesse » Malefoy aimait se sentir dominant, c’était un désir qui lui venait du plus profond de son âme. Ce désir était même ancré dans son identité. Toute sa famille en témoignait. Un désir de puissance, et de dominance. On pouvait décrire cela comme sa.

    Bref, Scorpius avait donc un semblant de sourire sincère sur les lèvres. Mais cela ne lui suffisait pas. Cela ne lui suffisait jamais. D’ailleurs ce n’était pas un jour comme les autres qui allait l’exalter au point qu’il saute de joie. Non il avait besoin de plus. Il avait d’ailleurs passé toute la journée à y réfléchir. Oui il était dans un certain état de manque. Pas de drogues, pas d’alcool mais d’un certain « plaisir » qu’il n’avait pas trouvé depuis quelques temps. Le plaisir de l’interdit, le plaisir du désir. Et ce plaisir, à l’instant même il ne pouvait l’obtenir que de deux manières. Soit il réussissait à bloquer un petit griffondor dans un des souterrains du château et avait une « petite discussion avec lui » soit il allait explorer l’extérieur du château qui ne lui était pas si méconnu que cela. Le griffondor ne semblait pas être le choix qu’il devait entreprendre. En effet, il pouvait choisir cela chaque jour qui passe, et cela ne lui rapporterait pas le plaisir qu’il attendait. Cela était devenu trop habituel. De plus, les supplications des plus faibles que lui ne lui faisaient plus rien, il avait besoin de s’attaquer à plus fort. La forêt interdite serait donc un bon passe temps pour cette fin d’après-midi.

    Il sortit donc de l’école et ne fit pas attention aux alentours, il savait très bien ne pas se faire suivre. Et puis de toute façon qui se risquerait aux foudres du serpentard. Presque personne à vrai dire, il fallait avouer que Scorpius avait su se bâtir une solide réputation. La forêt lui sembla tout d’un coup proche, et l’obscurité vint à lui. Oui en effet, c’était une très bonne journée. Il s’avançait tranquillement dans la forêt quand il entendit des bruits. Les bruits n’étaient pas inhabituels ici, mais il savait différencier les bruits qui se présentaient à lui. Et il aurait jugé qu’il y avait un autre « humain » ici même. Il s’enfonça encore plus pour se retrouver devant une personne – une femme aurait-il dit – portant une cape noire, capuche remontée sur sa chevelure. Scorpius, lui, n’avait pas décidé de se camoufler. Ce n’était pas vraiment son genre.



    [PS: T'as un Mp]

_________________


Le mal est fait bien avant que le bien naisse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léïlan Valingaï
Membre du staff progressiste
Léïlan Valingaï

N o m b r e D e M e s s a g e s : 4727
 g e : 27
H u m e u r : super, nickel ^^
G r o u p e ( s ) : Etudiante, et victime et tueuse des Mangemorts aussi ^^
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 1660

MessageSujet: Re: Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]   Mar 22 Sep - 22:29

En effet, ce n'était pas Dean, loin de là. La personne présente ici était plus âgée, et je pouvais même le reconnaître vu qu'il était assez connu ici, à Poudlard : après tout, un Malefoy était toujours reconnu paraît-il... Comme tout bon sang pur qui se respecte. J'en étais certes une, mais vu que je n'avais plus réellement de famille, je ne faisais pas partie de la même catégorie que le blondinet. J'étais plus connue pour les rumeurs sur mon compte que pour autre chose, et je doutais qu'il s'intéresse aux commérages. Maintenant tournée vers lui, je retirai le capuchon couvrant mon visage, laissant apparaître mes longs cheveux noirs, ma peau blanche et mes yeux gris perle.

Vu la réputation du Serpentard, je ne préférais pas lui demander de partir, soupirant simplement de ma solitude brisée. Haussant les épaules, je me levais de mon tronc d'arbre, puis avançais vers lui de manière assez froide, il fallait bien l'admettre. Arrivée à sa hauteur, je remarquais également qu'il était plus grand que moi, ce qui était assez simple vu mon âge et mon gabarit, j'étais assez mince, même maigre et assez petite. Si la taille ne me dérangeait pas, quelques kilos en plus m'auraient pas été vraiment superflus, cela aurait évité les remarques sur une sous-alimentation voire une anorexie de ma part.


Que fais-tu ici ? Depuis quand les fils à papa et maman fréquentent les bois obscurs ? Tu veux te faire peur ?

Je risquais de payer mon ironie assez cher, mais n'était-il pas ce que j'aurais pu être ? La fille (presque) unique de parents sang-purs appréciés, avec de nombreuses connaissances et une cour.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
Membre du staff conservateur
Scorpius Malefoy

N o m b r e D e M e s s a g e s : 903
 g e : 26
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 12/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 0

MessageSujet: Re: Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]   Lun 28 Sep - 19:00

    La silhouette s’était retournée et il avait pu lire sur son visage, d’après son expression, qu’elle l’avait reconnu. En même temps, il n’était pas bien difficile de reconnaître un Malefoy tant par le physique que par la réputation d’ailleurs. Elle se dévoila – enfin – il ne savait pas vraiment qui elle était. La seule chose dont il était sûr était que c’était une élève de Poudlard. Mais ses longs cheveux noirs, sa peau blanche, ses yeux gris perle et surtout sa maigreur qu’il pouvait deviner à travers les vêtements mais également dessinée sur son visage ne lui disaient rien. Ce devait être elle dont les rumeurs parlaient, une certaine serdaigle qui serait en sous-alimentation ou quelque chose de ce genre là. Mais ce n’était pas vraiment le genre de Scorpius de s’intéresser aux commérages. Il savait juste quand il fallait y prête une quelconque attention mais autrement il s’en foutait pas mal.

    Elle soupira, haussa les épaules, comme si elle s’en foutait de sa présence ici et se releva. Elle parut soudain avoir une attitude glaciale à son égard. Si cette petite maigrelette pensait vraiment pouvoir effrayer Malefoy… C’était tout simplement simple de remarquer qu’elle ne faisait pas le poids contre lui, rien que par le gabarit. Le jeune Serpentard était nettement plus grand que la jeune fille et avait une carrure assez musclé bien que le sport ne soit pas son loisir favori. Elle sembla remarquer cette différence, et le jeune homme pensa même qu’elle allait faire demi tour, mais il se trompa au lieu de cela elle prit la parole.


    Léïlan Valingaï – « Que fais-tu ici ? Depuis quand les fils à papa et maman fréquentent les bois obscurs ? Tu veux te faire peur ? »

    Comment pouvait-elle se permettre ? Etait elle aussi imprudente que cela ? Ne prenait elle pas conscience du danger qu’elle pouvait courir en disant de telles choses… Ce n’était tout simplement pas possible qu’elle ne connaisse pas la réputation du jeune homme, après tout même les élèves des autres écoles de magie la connaissaient. Mais que chercher t’elle donc ? Une véritable provocation, elle voulait que cela se finisse en duel et donc en humiliation pour elle ? Etait-elle masochiste ? Ou alors avait-elle réellement l’espoir de faire le poids et même de gagner dans un éventuel combat ? Scorpius n’arrivait pas tellement à cerner les intentions de la jeune fille mais il ne baissa pas pour autant la garde. Le jeune homme n’était pas vraiment du genre à laisser la moindre faille que même un débutant pourrait détecter et attaquer. Il savait garder une attitude décontractée, tout en restant très très prudent. Sa baguette restait à sa portée, dans sa poche, au cas où un affrontement aurait lieu, ce qu’il ne souhaitait pas trop. Il n’aimait pas se battre contre plus faible que lui, c’était d’un facile. Oh je vous vois venir ! En effet, il opportune des petits mais il ne se bat jamais contre eux, il a quand même certains principes… Mais bon si elle venait à réellement le provoquer il ne se verrait pas en position de ne pas attaquer.

    Il la regarda d’un regard froid, le regard habituel.


    Scorpius – « Depuis que les anorexiques se cachent de la populace pour éviter de se faire casser tel une brindille par un coup d’épaule donné un peu trop fort ! »

    Ce n’était même pas méchant, ou presque pas. Ce n’était pas le haut niveau du jeune homme. Mais il était venu ici pour être tranquille pour ne voir personne et évidemment il fallait qu’il rencontre quelqu’un, ici… C’était vraiment le désespoir, pour un peu il n’aurait plus d’endroit où aller pour être tranquille. Il ne fallait quand même pas oublier qu’il avait une partie en lui qui était solitaire, il aimait cette solitude, il l’adulait même mais ce n’était pas un sauvage et il avait également besoin de se socialiser c’était comme cela. Il la regarda encore une fois, se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir lui répondre, ou plutôt si elle allait oser lui répondre. Après tout elle avait déjà osé un affront, cela n’étonnerait pas le jeune homme qu’elle retente sa chance.

_________________


Le mal est fait bien avant que le bien naisse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois un Serpentard et une Serdaigle... [PV Scorpius]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois... La petite souris
» Il était une fois, un président fou
» « Il était une fois, l'histoire d'une ado. »
» .:: Il était une fois... une Nuit?! la Lune?! un Enfant de la Lune?! ::. {Pv Matheo-san}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: La zone RP :: L'école de Poudlard ~ en 2017 :: L'extérieur de l'école :: La Forêt Interdite-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit