AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiels Penders
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Sam 23 Mai - 23:36

Passeport.




Nom: Penders.
Prénom: Aiels.
Date de naissance et âge: 01 février 2003.
Lieu de naissance et nationalité: Godric Hollow, de nationalité Anglaise.
Sang: Sang-mêlé.
Profession: Elève en 6 année.
Orientation politique: Neutre pour l’instant mais plus pour longtemps.(Je dois en parler à Jarod et Isabella.)

Famille.


Père:Jack Penders, un homme que détestera toujours Aiels en partie. Car au fond du jeune garçon, quelque chose lui rappelle toujours lorsqu’il a le faible d’y penser, il lui rappelle que c’est à cause de son père si sa mère et lui se sont fait tuer par Sinterpel et sa bande de Lycan rejetés par le monde des sorciers. Penders était un homme qui cachait sa véritable personnalité sous un masque. En effet, il y avait en premier le masque de fausse personnalité qu’il s’était façonné. Il travaillait au Ministère de la magie dans le département des créatures magiques. De plus, il s’était marié avec Susan et avait eu un enfant d’elle. Jack était quelqu’un d’attentionné, de généreux et d’aimant. Il aidait toujours ceux qu’il aimait et ne s’en plaignait jamais. Un mari parfait me dirait vous, toujours la pour sa famille malgré son travaille. Cependant, la perfection n’existe pas, elle n’est qu’un rêve parmi tant d’autre. En réalité Jack était un tout autre homme. Depuis son plus jeune âge et surement grâce à ses parents, il vouait une haine profonde aux personnes différentes de lui et donc au sang-mêlé et sang de bourbe. Mais pourquoi était-il marié à une sang-mêlé me dirait vous ? Car il avait besoin d’une couverture, il ne voulait pas finir comme son grand-père, c'est-à-dire enfermer dans une prison parce qu’il était partisan de Lord Voldemort. Il grandit avec le rêve de suivre les traces de son grand-père, de rejoindre les mangemorts pour finir le travail de ses ancêtres. Il se forgea une réputation noire. Il était d’une acidité implacable et d’une méchanceté qui débordait la plus part du temps envers les élèves des autres maisons et ceux de sang non pur. Il brisait les liens d’amitié des personnes qui avaient le malheur d’attirer son attention. Il entra sous le compte de la veuve noir et c’est à ce moment la qu’il se forgea se masque de mensonge. Mais, pourquoi alors avoir sacrifié sa vie pour essayer de sauver sa famille ? Pourquoi, ne pas les avoir laissé mourir et disparaitre sous un nouveau nom et un nouveau masque du moment que la volonté des mangemorts étaient faite ? Son jeune fils ne le saura jamais, pour lui sa restera un monstre dont il pouvait être fier comme lui répétait William. Peut être un jour, il comprendra les actes de son père mais pendant ce temps là, cette partie de l’histoire restera un mystère qui sera caché toujours au fond du jeune garçon.

Mère: Douceur, intelligence et discrétion. Trois mots qui pourraient désigner cette femme. Elle n’était pas une beauté incarnée, le simple mot joli suffisait pour la décrire. Malheureusement, un mot manquait dans cette brève description, le mot étant naïveté. Beaucoup de personne de sa famille dont son fils se demandent comment a-t-elle fait pour ne pas soupçonner cette perfection qui émanait de son mari ? Comment avait-elle fait pour ne pas s’apercevoir qu’il menait une vie au côté des mangemorts ? Peut être aveuglé par un amour dont elle était possédé, par cette vie qu’elle avait toujours rêvé, elle aurait du se méfier que son rêve se réalise. Contrairement à son mari, La Waldor faisait partit de la maison des Serdaigle, choisie pour sa passion envers les livres et sa soif de connaissance incessante. Elève très intelligente, elle passa ses années dans la plus grand discrétion, si bien que aucunes des personnes qu’elle fréquentait à Poudlard. Mais pourquoi une élève comme elle, intelligente pourtant, se maria avec Jack, cet homme dont elle ne pouvait pas ignorer la réputation car elle l’avait vu faire durant ses années de sorcellerie. Son plaisir à détruire ceux qui l’entoure.

Frères et soeurs: Il paraîtrait qu'il a des lien de sang avec un certain Ray Penders mais cela reste à vérifier.

Signe particulier.


Baguette: Une baguette faite en Houx représentant sa force physique et mentale, avec un ventricule de dragon, 32.4 cm.
Patronus: Husky Sibèrien.
Epouvantard: Lycan.
Aniamal de compagnie.: Aucun.

Biographie.


Description physique:

Des Cheveux brun à la Beatles comme dise les moldus, il a toujours ce tic de remettre correctement les mèches sur son front pour qu’ils ne forment pas de grosses mèches espacées d’ailleurs, sa doit être un des seuls garçons de sa maison à lisser ses mèches de devant pour qu’elles ne crollent pas sur le côté. Aiels possède deux yeux vert qui ont la fâcheuses tendance à vous observer et à analyser votre physique, vos mouvements et votre comportement sans même qu’il ne vous connaisse. En effet, Aiels est du genre solitaire mais aime particulièrement à porter de petites analyses sur les gens et leur comportements, ainsi, il pourra se servir de ses notes mentales pour manipuler ses futures victimes. C’est un garçon, pas tellement grand ni petit, il mesure dans les 1 mètre 87-90, il n’a jamais vraiment fait attention à sa taille qui lui paraît correcte. En générale, le jeune homme n’a pas à se plaindre de son corps et se trouve même parfois d’une beauté naturelle dut à un bon entretien quotidien dont il est fier. Une petite cicatrice descend du dessous de son œil jusqu’à la moitié de sa joue, il l’a gagné lors d’une de ses « insolences « comme disait les professeurs de Durmstrang. En effet, il avait affirmé tout haut dans le dortoir qu’il se fichait complètement des mangemorts et de leur veuve noire, qui de toutes façon, cherchaient encore un moyen comme dans le passé de dominer les autres mais qu’ils n’y arriveront quand même pas parce qu’ils n’en sont pas capable. Il n’avait pas eu le temps de finir sa phrase qu’un de ses camarades brisa la fenêtre qui se trouvait entre son lit et le sien et se jeta sur le jeune homme imprudent. Les autres se mirent aussitôt à les séparer mais Aiels fut quand même blessé et l’autre gardait désormais en souvenir une trace de morsure sur son bras.

Il n’apporte pas beaucoup d’importance à son style vestimentaire à Poudlard et ni même quand il était à Durmstrang. En générale, il s’habillait toujours de sa robe de sorcier mais mettait en dessous la plus tard du temps un Jeans noir et un tee-shirt qu’il achetait dans les magasins moldus. Il porte en permanence une paire de converse, il en a plusieurs paires dans son sac, certaine pour les temps chauds d’autres pour l’hiver. Mais toujours avec les mêmes lassés, sur la gauche des lassés avec des têtes de mort et sur l’autre des lassés avec des rayures vertes et grises.

Description du caractère:

Que dire de ce jeune homme ? Au fond, il est comme toutes ses personnes qui se cachent derrière un masque. Des personnes qui restent souvent seules dans leur coins, qui ne se mêlent jamais aux autres et pourquoi ? Souvent à cause de leur histoire ou d’une enfance tragique comme il peut en exister tellement dans le monde et même de trop. Mais une fois que cette personne trouve quelqu’un pouvant la comprendre, gratter son écorce et lui retirer son masque, alors elle va changée petit à petit et peut être retrouvé une sociabilité qu’elle n’avait pas eu pendant les années de sa vie passée. Mais ce n’est pas si facile de trouver quelqu’un qui puisse exécuter cela. Pour l’instant Aiels ne l’a pas trouvé ou dut moins, il ne se rend pas encore compte, peut être est – ce que sa meilleur amie Kate S. Copered est cette amie qui l’aidera, qui vivra verra.

Penders est un garçon un peu « dingue », c’est le genre de personne a restée dehors sous la pluie ou a parler de choses qui n’ont aucun rapport. Aiels est malin même parfois sournois, après tout, de par son masque il manipule les personnes qu’il trouve indigne de lui parler pour servir ses propres intérêts et se créer une réputation digne d’un Serpentard. Malheureusement, son don de manipulation, il ne l’exerce pas souvent, s’il ne trouve pas quelque chose d’intriguant dans son interlocuteur, il va lui répondre avec acidité, froideur et méchanceté car pour lui, seul la solitude lui apporte désormais, il a peur que les autres apprennent ses faiblesses mais surtout la phobie qui le hante toute les nuits, ces rêves qu’il fait sur la meute de loups-garous qui le pourchassent lui et ses parents et il sait qu’un jour, ces tueurs viendront finir le travail avec lui, il est à la fois impatient de pouvoir se venger d’eux mais il sait très bien qu’il n’a aucune chance s’il ne se trouve pas quelqu’un d’assez puissant pour l’aider. D’ailleurs, Aiels est persuadé que les rêves qu’il fait à propos de ces tueurs n’est pas totalement un hasard, il est persuadé que quelqu’un le force à rêver de ça, il a donc essayé de se fabriquer une barrière mentale mais malheureusement le garçon n’a aucun talent dans ce domaine et ayant trop de fois échoué, il a fallu qu’il renonce et qu’il continue à vivre ce cauchemar chaque nuit. Il a perdu l’envie d’être heureux d’ailleurs, il pourrait chercher le bonheur n’importe où, il ne le trouvera pas car celui – ci est encré dans notre corps, dans notre âme. Il suffit de l’espérer pour le vivre.

Cependant, il contrôle très mal ses sentiments. En effet, Aiels est assez sentimentale même si il essaye de refouler cette sensibilité et son attachement pour le peu des personnes avec lesquelles il se lie d’amitié. De plus, c’est un être impulsif et colérique et donc parfois, il agit sans réfléchir sous l’effet de ses sentiments ou de sa colère et il le regrettera en générale après et essayera de tout faire pour réparer l’erreur mais malheureusement, la plus part du temps, il aggrave son cas au mieux de l’arranger.
Malgré tout, depuis qu’il est ami avec Kate, il a découvert en lui un amour protecteur. Il ferait tout pour elle, pour lui, elle est plus importante que sa vie mais a peur de l’étouffer avec ce sentiment de vouloir l’a protéger de ses ennemis et s’attire d’ailleurs le mauvais œil de la part des Serpentards qui n’aiment pas trop qu’un membre de leur maison soit le meilleur ami d’une rouge et or mais ca n’a aucune importance, de toute façon, qu’est – ce qu’Aiels pouvait bien leur faire quand il était seul dans son coin ? Rien, ils se basent juste sur se principe incrusté dans les esprits des verts et argent car pour Aiels, il n’est pas seulement méchant la plus part du temps avec les autres maisons mais il l’est aussi avec ceux de sa maison, il fera tout pour ridiculiser et détruire ceux qu’il déteste même s’ils partagent la même salle commune, pour lui, il n’y a aucune différence entre les maisons a part les qualités et les défauts qui font qu’on en rejoigne celle-là et pas l’autre.


Hors Jeu.


votre surnom ou prénom: Maxance.
Âge: 15 ans.
Avatar: Jonathan Bennett.
Où avez-vous connu le forum: Dans le lit de ma Namante voyons red . Plus sérieusement, par Ray Penders dans les environs du mois d’octobre si ma mémoire est bonne.


Dernière édition par Aiels Penders le Mar 11 Aoû - 14:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Areal
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 65
 g e : 24
H u m e u r : Basique. J'me sens grave seule ... =(
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 24/04/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Dim 24 Mai - 0:14

Hate de lire la suite ( moi j'ai pas eu le courage de refaire ma fiche )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarod Goldsmith
Membre du staff progressiste
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 514
 g e : 28
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 02/08/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 9215

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Dim 24 Mai - 12:47

Je suis là si tu as besoin. Wink

En tout cas, c'est un très bon début de fiche. Smile

_________________


Qui que je sois au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter-futur.forumsactifs.com/fiches-validees-f13/re
Aiels Penders
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Dim 24 Mai - 13:12

Merci Jarod, je ne tarderais pas à t'envoyer un mp alors Very Happy

Je suis entrain de continuer l'histoire, je sais pas si je l'aurais posté aujourd'hui car ici je vais mangé et je ne reviens que vers 13 h 00 - 14 h00 puis à 17 h 30 je me prépare pour aller voir chez des potes la finale du champio. en Belgique.

Standard de Liège Champion !! Razz

_________________
.:: Aiels Penders, Serpentard::.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiss W. Roselmack
Conservateur
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 56
 g e : 24
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/03/2009

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 200

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Dim 24 Mai - 13:30

Moi aussi j'ai hâte de lire la suite, t'a beaucoup d'imagination ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiels Penders
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Mar 26 Mai - 19:23

Histoire:

Prologue :


Parfois, les histoires les plus banales se transforment en cauchemar et peuvent ainsi transformer certaines personnes et les pousser à avoir un comportement différent des autres. Aiels fait parti de ces gens qui ont cette malchance, mais qui ne s’arrête pas seulement au passé, cet événement s’attaque aussi au présent et au futur. C’est dans la partie nord du village de Godric Hollow qu’est né le jeune garçon et où les problèmes commenceront aussi. Une question à se poser sur le futur d’Aiels est cette phrase célèbre « Tout finis là où tout a commencé. ». Est – ce qu’un jour, ce jeune garçon sera obligé de revenir dans ce village maudit , qu’il déteste pour mettre fin à ses souffrances ou se libérer de ce qui est pour lui une malédiction du destin ? Une question à se poser jusqu’au jour ou il devra prendre une décision concernant la fin de sa vie.

Naissance du jeune Aiels :

Cela faisait quelques jours que la pluie martelait le sol sans s'arrêtait sur Godric Hollow, d’ailleurs, c’est à se demander comment le village n’était pas inondé et d’où venait cette pluie torrentielle accompagné parfois de nuits orageuses. Mais dans ce temps déplorable, il y avait eu aussi au cours de la semaine une tempête qui avait ravagé des villages voisin et causé plusieurs dommages à la lisière de la forêt qui bordait cet endroit. Cette nuit, il n’y avait pas que le bruit de la pluie et les coups de tonnerres qui résonnait. En effet, des cris stridents se faisaient entendre au nord du village, non pas des cris de douleurs mais quelque chose qui faisait penser à la naissance d’un enfant. Quel être était assez fou pour vouloir naître pendant une nuit aussi chaotique ? De plus, l’enfant n’était pas attendu avant deux semaines et le voilà qui voulait sortir, pourquoi avoir tant d’empressement à vouloir faire ses premiers pas dans ce monde froid et pourrie, dans ce monde détruit petit à petit par l’idiotie des hommes qui au fond sont plus sauvages que n’importe quel félin en cage. Avec toujours ce désir de domination qui fait que des moldus se font la guerre avec leurs armes si sophistiqué pour tuer l’autre, alors qu’on pouvait se contenter d’une bonne baguette magique. D’ailleurs, heureusement que ces moldus n’avaient pas de baguette car sa serait vraiment l’anarchie totale. Bien sûr, le monde des sorciers n’a pas toujours été rose, les enfants tremblent encore de peur quand on leur raconte l’histoire de ce Lord Voldemort, puissant mage noire qui avait failli avoir le monde sous sa domination mais qui heureusement et peut être par chance fut vaincu pour qu’il n’aboutisse pas à ses projets machiavélique.

Les cris de l’enfant venait d’une maison simple construite en bois comme la plus part des maisons du village.On pouvait y voir 2 fenêtres grandes fenêtres cassées par la tempête de la semaine, un trou près de la cheminée du toit, une piles de bois sous le pavillon et une porte abimée par les intempéries. Cet aspect pouvait faire penser à une maison délabrée. Elle était composée de 5 pièces, la cuisine, deux chambres a l’unique étage où il fallait grimper sur un escalier en bois pour y accéder. Une salle à manger se trouvait aussi dans le rez-de-chaussée et qui servait aussi de lieu de réception et le petit hall d'entrée dont les murs étaient garnis de peintures. Il y régnait une obscurité totale, à part a l'étage dans la chambre de droite. Dans cette pièce se trouvait Susane Waldor, la femme qui était enceinte du petit garçon et donc sa mère. C’était une sorcière issue d'une famille de sang-mêlé mais noble. Cependant, elle fut coupé de toutes relation avec sa famille lorsqu'elle se maria avec Jack. Ses parents refusaient de l'avoir comme gendre car ils connaissaient sa famille et qu'il ait d'ancien mangemort et des parents haïssant tout autre personne n'ayant pas le sang pur des sorciers. Comme leur fille était hypnotiser par la perfection de Jack, elle quitta sa famille et sortit de Poudlar avec un diplômé obtenus haut la main essentiellement en métamorphose et en potion. Le père lui s’appelait Jack Penders, c’était un sang-pur issu d’une famille de bourgeois et de noble. Son père était dirigeant d’une entreprise qui s’était établie dans toute l’Angleterre et avait été une partie de sa jeunesse un mangemort mais ne fit pas une longue carrière dans ce domaine. Sa mère, bien qu'elle était sorciére ne se forgea pas une carrière dans ses talents magique. En effet, à sa sortie de Durmstrang, elle se découvrit une passion pour la musique dont le violon. Avant qu'elle n'intègre Durmstrang, ses pas l'avaient forcés à faire du violon au conservatoire. Elle était peut présente dans la vie familiale, souvent en voyage pour participé à un enregistrement d’orchestre pour tel spectacle ou musique d’un film, d’un jeu, cela varié beaucoup des demandes. Lorsque Jack fut envoyé à Poudlard et choisis dans la maison de Serpentard. Ce jeune homme devient un bête noire pour l'école, se servant de ses talents de manipulation, il brisait les gens entre eux, il les retournait les un contre les autres. Il prenait un malin plaisir à humilier les élèves d'autre maisons et son arrogance irritait fortement les professeurs ce qui lui valut plusieurs fois des séances de punition dans la forêt interdite.

Dans cette pièce qui n’était autre que la chambre a couchée, était assise près de la femme enceinte, une sage femme qui s’occupait de l’accouchement. Celle – ci tenait une baguette dans sa main gauche et qui éclairé la pièce grâce au sort « Lumos « . Elle lui répéta plusieurs fois de pousser très fort tout en inspirant régulièrement. Aiels ne mit pas beaucoup de temps pour sortir du ventre de sa mère, il passa d’abord les pieds puis ensuite le reste de son corps. La sagesse prit une couverture beige sur la table de chevet et enroula l’enfant dedans tout en chuchotant un sort qui coupa net le cordon ombilical. Ensuite, elle vérifia le sexe de l’enfant puis tendis l’enfant vers les bras de sa mère tout en lui parlant avec un sourire jusqu’au lève.

-C’est un garçon comme vous le vouliez d’ailleurs.

La mère tandis les bras avec impatiente.

- Bienvenue dans ce monde, Ailers Penders.


Dans le coin de la chambre, était assis un homme d’une taille assez grande. Il avait un regard dur et sévère mais un sourire s’étirai sur le coin de ses lèvres et le bonheur d’avoir un héritier se reflétait dans ses yeux. Il se leva de son dossier et avança par petit pas, il était vêtu d’un costume noire avec une cravate rouge à pois vert. Par l’élégance de ses vêtements, on pourrait croire qu’il possède une grande fortune, malheureusement que sa soit pour Susane ou lui, ils sont reniés par leur familles et donc, ne touche plus d’héritage et le travail qu’ils effectuent ne leur permet pas d’avoir de grand manoirs comme leur ancêtres. Quand il fut à porter de sa femme, il caressa ses longs cheveux noirs qui tombaient en cascade sur son flanc et lui colla un baiser sur le front. Il tourna sa tête ensuite vers son fils et lui adressa un sourire.

L'inconscience n'est pas un acte de témérité :



Vêtu d’un long manteau noir à capuchon, Jack s’avança dans l’allée qui se trouvait après l’entrée du cimetière. L’homme avait rendez-vous dans ce lieu morbide mais pratique pour passer inaperçus car c’était un vieux cimetière qui datait et qui était désormais abandonné dans la forêt qui bordait Godrick Hollow. Il sortit sa baguette de la poche en haut à gauche de sa chemise puis d’une voie calme et détendu tout en tendant la baguette en face de lui, il marmonna.

« Lumos ! «

Une lumière comme celle du soleil vint éclairer ce qui entourait l’homme. Le champ de vision dégagé, il put continuer son chemin dans ce lieu désert, il regarda tout en marchant des tombes qui se trouvaient là. Leur pierre mortuaire était pour la plus part, cassée ou complètement détruit. De la mousse et de hautes herbes s’accrochait à ces endroits où reposaient toujours des morts. Sa devait être triste d’être laisser là, abandonner des siens dans un lieu en ruine.

Quelques minutes plus tard, Jack fut sans doute arrivé au lieu de rendez – vous car l’homme avec lequel il avait rendez- vous était assis sur une pile de pierre tombale. L’individu assis sur son siège de fortune se leva et pointa sa baguette vers le Penders. Il lui fit signe de retirer sa manche droite et de lui montrer son bras. Le jeune homme s’exécuta, il abaissa la manche noire de son manteau puis déboutonna les boutons qui se trouvait au bout de la manche de sa chemise. Ensuite, il la retroussa jusqu’à son coude et tourna son bras, veine vers le ciel pour dévoiler un tatouage. C’était un moyen pour les mangemorts de se reconnaître entre eux malgré que sa soit dangereux pour pouvoir garder une identité secrète. L’interlocuteur de Jack reprit sa position sur son siège de pierre tombale puis tendit une lettre.


« Nous avons une mission spéciale pour toi Jack. Il existe une bande loup-garou, plutôt une famille. Cette « famille « de lycan regroupe 12 personnes chacune ayant le malheur de se transformer la nuit en loup-garou. Celui qui dirige le groupe s’appelle Edward Cooper ou plutôt appelé Sinterpell comme nom de couverture. Lui et sa bande son de plus en plus dangereux, ils ont tué deux de nos compagnons la pleine lune dernière. Ils n’ont pas vraiment d’objectif mais trouve que les mangemorts font des proies formidable, malheureusement, ils se cachent et nous ne pouvons pas les trouver. Mais, il y a quelques jours on nous a informé qu’il avait une fille, cette jeune femme habite dans un village pas loin de ta maison. Ta mission est d’aller la tuer pour le forcer à sortir de sa cachette en plein jour et donc, de pouvoir le capturer et ou au pire le tuer. Acceptes- tu cette mission ? «

Les muscles de Jack se tendirent, tuer ne le dérangeait pas mais devoir affronter une bande de loup-garou après avoir tuer une de leur famille ne lui plaisait pas. Il ne doutait pas de ses compétences mais si il faisait un fau pas, sa serrait la sienne de famille qui serait éliminé et aucun de ses compagnons ne viendraient l’aider car il n’était pas plus dans leur cœur que peut l’être un sang-mêlé. Mais dans un sens, cela se révélait être un défi pour le jeune homme, encore jamais il n’avait eu de mission qui avait l’air d’être aussi amusante. Cependant, il devrait se trouver encore une excuse pour pouvoir quitter sa maison le temps de finir sa mission et celle la, mettrait surement plus longtemps que celle habituelle. Il souffla puis tendit une main vers la lettre que lui tendait l’autre homme, il l’a tenu quelques secondes dans ses mains puis l’arracha à celles de son interlocuteur puis dessina un sourire au coin de ses lèvres.

" J’accepte cette mission avec plaisir mais je ne serais que tuer la fille, pour le reste, je devrais avoir besoin de renfort et sa devra se passer pendant la nuit. "

L’homme en face de lui fit craquer ses doigts puis disparus dans l’ombre du paysage. Jack glissa la lettre sous sa chemise puis repris le chemin qu’il avait pris quelques minutes au par avant. Il passa le portail et disparus à son tour dans ce paysage morbide. Il aurait bien voulu passer un peux plus de temps pour connaître l’entièreté des ruines de ce cimetière mais il devait se préparer à trouver un prétexte à son absence.

Quelques heures plus tard, il arriva à son domicile. Il s’arrêta en face de la porte de bois, regarda les carreaux rénovés depuis cette violente tempête qui avait eu lieu il y a cinq ans lors de la naissance de son fils, Aiels. Un fils dont il était fier mais qu’il ne verrait sans doute jamais suivre les traces car si il l’influençait vers cette voie, son secret serait sans doute révélé et ce risque était trop grand. Il enleva son manteau noir et le jeta sur le trottoir en face puis marmonna un sort pour le consumer et le transformer en cendre. La preuve de sa sortie nocturne achevée, il retourna devant la porte de sa maison et tourna la poignet. Il l’ouvrit à moitié et constata que sa femme était toujours éveillé et elle se trouvait dans le salon puisqu’il entendait des voies provenant de cette pièce. L’homme s’avança dans son petit hall. Il n’était pas très large et ni très long mais il avait un certain charme. Ces murs étaient placardés de peinture dont sa femme avait eu le coup de foudre. Il n’y avait pas que des peintures achetées, il y avait aussi des portraits de famille. Il continua son chemin puis arriva à une seconde porte qui donnait sur le salon. Il l’ouvrit et entra dans la pièce.

Il y trouva sa femme, elle assise sur un divan avec son fils. Elle tenait un livre de compte pour enfant entre ses mains et elle était entrain de lui en compter une. C’était un livre qu’elle avait ramené de son enfance, des comptes de moldus dont elle était très attachée car c’était une des seules choses dont elle avait hérité de ses parents. Au moment où il entra dans la pièce, elle tourna la page et commença à lire une nouvelle partie de l’histoire.


« À peine le Loup eut-il prononcé ces mots, qu'il bondit hors du lit et avala le pauvre Petit Chaperon rouge.
Lorsque le Loup eut apaisé sa faim, il se recoucha, s'endormit et commença à ronfler bruyamment. Un chasseur passait justement devant la maison. Il se dit : « Comme cette vieille femme ronfle ! Il faut que je voie si elle a besoin de quelque chose. » Il entre dans la chambre et quand il arrive devant le lit, il voit que c'est un Loup qui y est couché.
- Ah ! C’est toi, bandit ! dit-il. Voilà bien longtemps que je te cherche...

Il se prépare à faire feu lorsque tout à coup l'idée lui vient que le Loup pourrait bien avoir avalé la grand-mère et qu'il serait peut-être encore possible de la sauver. Il ne tire pas, mais prend des ciseaux et commence à ouvrir le ventre du Loup endormi. À peine avait-il donné quelques coups de ciseaux qu'il aperçoit le Chaperon rouge. Quelques coups encore et la voilà qui sort du Loup et dit :

- Ah ! Comme j'ai eu peur ! Comme il faisait sombre dans le ventre du Loup !

Et voilà que la grand-mère sort à son tour, pouvant à peine respirer. Le Petit Chaperon rouge se hâte de chercher de grosses pierres. Ils en remplissent le ventre du Loup. Lorsque celui-ci se réveilla, il voulut s'enfuir. Mais les pierres étaient si lourdes qu'il s'écrasa par terre et mourut.

Ils étaient bien contents tous les trois : le chasseur dépouilla le Loup et l'emporta chez lui. La grand-mère mangea le gâteau et but le vin que le Petit Chaperon rouge avait apporté. Elle s'en trouva toute ragaillardie. Le Petit Chaperon rouge cependant pensait : « Je ne quitterai plus jamais mon chemin pour aller me promener dans la forêt, quand ma maman me l'aura interdit. »


«

_________________
.:: Aiels Penders, Serpentard::.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiels Penders
Neutre
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 231
 g e : 25
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 27/09/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 55

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Sam 8 Aoû - 22:19

Comme à chaque lecture, une larme coula sur la joue d'Aiels. Ce garçon qui pourtant, ne pleure jamais même sous la douleur, se garçon que l'on a souvent injurié pour son manque de sensibilité et de réaction. Aiels referma le journal de son père. Pendant son enfance, le jeune homme était possédé par les bouquins qui composaient sa maison mais le plus important qu’il n’ait jamais lu fut celui la. L’histoire de sa vie, l’histoire de la famille Penders que son père a commencé à écrire quelques semaines avant leur départ. William, son tuteur, l’homme qui a put permettre aux parents d’Aiels de s’enfuir prend soins du jeune homme mais étant un ancien mangemort qui s’est caché tout le long de sa vie après la chute de Lord Voldemort. Bien sûr, ce vieille homme fait tout son possible pour transformer Aiels en un mangemort, groupe qui n’existe plus vraiment actuellement. Les temps changent et évoluent. Wiliam, raconta à Aiels avant que celui-ci ne parte pour Poudlard, que la raison de sa perte de mémoire après que son père, un monstre mangemort, poussa la porte de sa maison en apportant dans ses bras, la mort qui aurait du taper sa famille. Hélas, le vieillard dit toujours qu’il ne faut pas être heureux de la situation car une bande de loups-garoux les pourchassent comme son créateur l’avait prévu. Si un jour, Aiels rencontre un de ses sorciers maudits, c’est que ses parents sont morts et sa sera à ce moment la précis que le jeune homme devra prendre une décision qu’il a commencé à prendre. Choisir entre le pouvoir ou l’espoir, mettre un terme aux agissements de ses prédateurs ou comptait sur l’aide de ses amis qui ne pourront surement rien faire. Chaque nuit, Aiels est hanté par des rêves, ils voient les loups-garou torturaient ses parents dans une forêt toujours noir et humide. Mais depuis quelques temps, depuis qu’il a commencé à choisir sa voie, il peut agir dans ses rêves, il peut empêcher ses parents d’être torturer et tuer. Il peut avoir une chance de découvrir la véritable histoire de sa vie qui lui est encore caché. Il aura la chance de pouvoir donner une deuxième chance à son père. Malheureusement, ses choix seront couteux en sacrifices, il devra sacrifier la chose qu’il aime le plus au monde. Il devra faire une croix sur son meilleur ami, sur celle qu’il aime plus que tout car elle est la seule à pouvoir le comprendre. Mais s’il choisit la voie la plus facile mais la plus obscure, pourra-t-elle encore le comprendre ? Pourra-t-elle comprendre qu’il doit s’engager à devenir un monstre ? Le destin du jeune homme est encore parsemé de zones sombres. C’est pourquoi, malgré le choix qu’il fera, il doit le faire avant qu’il ne soit trop tard.

Durmstrang, une école ou un enfer ?


Durmstrang, une école qui n’en a jamais vraiment été une pour lui. Tout ce qu’il commençait à voir à ses deux premières années, il l’avait déjà appris grâce aux bouquins et à william. Certe, Durmstrang apprenait des choses aux élèves mais certains des professeurs sont d’anciens mangemorts, d’anciens collègues à William. Celui-ci qui bien sûr avait une reqêute. Il voulait que ces anciens monstres essayent de former Aiels pour devenir le parfait petit mangemort. Comme si faire partie de ce groupe politique était devenu un métier pour certain. Bien sûr, Aiels n’avait rien contre leur politique. C’est un garçon qui n’aime pas vraiment les moldus, mais ce n’est pas pour autant qu’il veut leurs morts ou essayer de les dominer. Les 3 années qu’il a passé là, ont été les 4 années durant lesquelles il a vécu totalement dans son coin, essayant de ne pas se faire remarquer et d’échapper aux « cours particuliers « des mangemorts. Des cours qui consistaient à montrer à Aiels toutes sortes de sort interdits. Malheureusement, le jeune adolescent fut souvent envoyé en retenue pour « Aucune participation durant les cours privés. «. Tout ça parce que le Penders ne voulait pas essayer ses sorts horribles. Il dut aussi passé ses soirées à écouté leurs histoires au sujet de ce « Lord Voldemort « l’un des plus grand mage noir du monde des sorciers mais qui pourtant, s’est fait battre par un jeune sorcier avec beaucoup moins de connaissance en magie que Voldemort. Plusieurs choses ont poussées le jeune garçon à s’isoler des autres. Tout d’abord, les autres l’évitaient car souvent, les rêves qui hantaient Aiels le faisaient crier pendant son sommeil. Ensuite, le fait qu’Aiels ne maîtrisait pas la langue de ses compagnons. Même si au cours de ses 4 années, il a commencé à se perfectionner. Malheureusement pour lui, les « cours particuliers « étaient dans sa langue maternelle, puisque les professeurs mangemorts avaient vécu un bout de temps en Grande -Bretagne.

Poudlard, une véritable maison.


Par chance, William qui suivait toujours le mouvement « Mangemort « avec sérieux avait décidait de déménager à Londre, pour être plus prêt de l’actualité mais surtout pour prendre contact avec d’autres compagnons à lui qui se cachaient aussi. Mais, il était surtout intéressait par celle qu’on appelait la Veuve Noire et son bras droits, Jude Davidson. Le vieux William voulait particulièrement prendre contact avec Jude pour confier son jeune « poussin « à une éducation un peu plus poussé. Mais il ne put jamais la contacté. Cependant, il y avait une chose que le vieux ne voulait pas dire à Aiels. La meute de loup-garou qui poursuivait ses parents commençaient à revenir au pays. Par sécurité, il avait donc décidé d’aller dans un lieu plus sûr que Durmstrang. Car dans cette école, les loup-garou aussi avaient des amis. C’est pourquoi, après une longue discussion avec le directeur de Poudlard, Aiels pu être admis en 5 années chez les Serpentards. Le jeune garçon fut soulagé d’être dans une école ou il pouvait à nouveau entendre les gens parlaient Anglais. Mais à part se sentiment la, le jeune homme n’était pas plus heureux que cela. Qu’il soit dans une nouvelle école ou pas, sa ne chance pas qu’il resterait seul avec ce lourd fardeau qui le hante la nuit.
Cependant, tout ne se passa pas comme Aiels l’avait prévu. Lui qui se voyait déjà passé ses journées près du lac de l’école, pour pouvoir lire ses livres au soleil. L’événement qu’il avait tant espérer, arriva. Au fur et à mesure qu’il avait grandit, il avait toujours rejeté les autres car ils les trouvaient trop banales, il savait qu’ils ne pourraient pas le comprendre. Et sans qu’il s’y attende, un jour où il était partit au bord du lac pour se relaxer, il rencontra la plus belle personne de sa vie. Le jeune homme fut d’abord ébloui par la beauté de celle-ci. Mais le plus important, c’est que dés qu’ils entamèrent une conversation, il eut le vague sentiment d’avoir enfin pu trouver ce qu’il cherchait. Une fille qui pourrait le comprendre, une véritable amie. Et non, toutes ces personnes qu’il avait envoyé balader lors de leurs tentatives pour sortir Aiels de la solitude. A ses côtés, Aiels découvrit qu’il avait été très bête à croire qu’il était le seul dans son cas. Le jeune homme commença à lié plusieurs relations avec d’autres personnes comme Léïlan ValingaÏ qu’il rencontra au bal de l’école. Au fur et à mesure de sa scolarité à Poudlard, Aiels commença à pouvoir se détacher de la prison psychologique qu’il le retenait durant ses rêves. Il pouvait dorénavant se déplacer et parler dans cette obscure forêt. Aiels se sentait revivre. Il avait enfin trouvait son Havre de paix. Un havre qui avait existé grâce à sa meilleure amie. Kate S. Copered. En signe de leur amitié, Aiels offrit à Kate le journal de son père. Il voulait qu’elle comprenne un peu mieux son histoire. D’ailleurs, lorsqu’elle arriva à la fin du livre. Lorsque la mère d’Aiels cite un passage du compte « le petit chaperon rouge « car la signification du nom de Kate s’approchait un peu de cette idée de « Petit chaperon rouge « . Malheureusement, tout à une fin. Et le début de cette fin arrive le soir du bal d’Halloween. Les mangemorts attaquèrent poudlard. Aiels qui cherchait sa cavalière, fut pris en pleine bataille. De la, il aperçut pour la première fois Jude Davidson. Femme au regard malveillant qui exprimait une réelle joie à faire face à Kate. Pour la première fois, le jeune homme rencontra le plus grand fléau de la vie de son meilleur ami. Ce jour la, le jeune garçon fut détruit. Il fut maîtrisé dans sa confusion quelque temps après le début de la bataille. Arrivant à se sortir du sortilège de l’imperium, le jeune homme perdit conscience. A partir de ce jour, son manque de puissance et de savoir faire commença à l’obséder. Il ne pouvait plus s’empêcher de rechercher du pouvoir. De plus, William avait prévenu Aiels que la meute avait certainement tué ses parents car ils étaient dorénavant revenus en Grande-Bretagne. Et cela pour un but très précis, finir leur tache. Tache qui consiste à éliminer le fils des Penders. A ce moment la, il fut pris dans une spirale infernale. Soit, il devait trouver de l’aide au près du camp politique pas très connu qui s’appelait à ses débuts « Rebelles « , soit il continuait à vivre en harmonie à Poudlard au côté de ses « nouveaux amis « ou soit, il allait trouvé l’actuelle chef du groupe que l’on appelait « Mangemort « pour lui demander de l’aide. Pour qu’elle le forme et qu’il puisse gagner du pouvoir. La première solution semblait la meilleur mais, le jeune homme ne partageait pas les mêmes idées que les membres de ce groupe. Quand à la deuxième solution, il risquait fortement de se faire massacrer à la fin de ses études ou même avant. La troisième solution était la seule qu’il lui restait. Il était certain que cette Jude tuerait les membres de la meute sans problèmes et sans aucun remord. Mais il savait que s’il choisissait cette voie, il pouvait dire adieu à Kate, Léïlan et les autres car, ils ne lui pardonneraient jamais même si Aies leur expliquer que ce n’était pas parce qu’ils partageaient leurs idées mais pour pouvoir se venger et survivre. Pour rien au monde, il ne voulait se séparer de Kate mais il devait faire ce choix. Il n’avait pas le droit de refuser d’obtenir une certaine puissance. Il compte tout de même convaincre Kate de ne pas lui en vouloir même si c’est impossible. Peut être que l’avenir, lui permettra de s’en sortir et de pouvoir repartager ses liens avec Kate.

_________________
.:: Aiels Penders, Serpentard::.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léïlan Valingaï
Membre du staff progressiste
avatar

N o m b r e D e M e s s a g e s : 4727
 g e : 26
H u m e u r : super, nickel ^^
G r o u p e ( s ) : Etudiante, et victime et tueuse des Mangemorts aussi ^^
D a t e D ' i n s c r i p t i o n : 23/01/2008

La Pensine
Rp en cours
:
Relations
:
Les Gallions: 1660

MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   Mar 11 Aoû - 1:49

Validé Wink Tu peux te refaire créditer 200 gallions Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelle Fiche. ] Aiels Penders.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» probleme de bouton et nouvelle fiche
» Nouvelle fiche pour WM
» J'ai fini ma nouvelle fiche perso!
» Lydia Martin [nouvelle fiche de présentation]
» Une toute nouvelle fiche de personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Futur d'Harry Potter :: Accueil sur le forum :: Fiches Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit